Divers

Une musulmane menacée de mort pour avoir ‘twerké’ en hijab sur une chanson de Rihanna

Une jeune musulmane a reçu des menaces de mort après avoir été filmée faisant du twerk avec un homme masqué au milieu d’un centre-ville populaire sur la chanson ‘work’ de la chanteuse américaine Rihanna.

Dans les vidéos tournées à Birmingham, en Angleterre, et publiées sur Facebook, la jeune fille, qui pourrait avoir 17 ans, a été filmée en train de danser dans la rue alors que les passants se rassemblaient autour d’elle.

La vidéo a provoqué  de nombreux  commentaires haineux.

Un internaute a écrit: « Ce qui est si irrespectueux, c’est que vous portez un hijab. Vous représentez l’Islam ».

Un autre a dit: « Vraiment dégoûtant. » Certaines personnes ne comprennent pas le sens du voile. « 

Un utilisateur de Facebook a même dit qu’elle «doit être tuée».

Plus tard, une fille qui a requis l’anonymat, prétendant être l’adolescente dans la séquence, a fait une vidéo sur You Tube dans laquelle elle s’excuse  auprès de toute personne qu’elle aurait offensée.

Elle a expliqué qu’elle voulait juste faire des emplettes avec des amis quand ils sont tombées sur un homme jouant de la musique.

L’adolescente a donné plus tard une entrevue téléphonique pleine d’émotion à la star musulmane de You Tube, Ali Dawah.

 « À toutes les filles qui portent le hijab et  l’abayah, je suis désolée de vous avoir manqué de respect ».

«J’ai appris de mon erreur ».

«C’est devenu viral et j’ai juste mal, je veux juste que tout le monde laisse tomber, je ne veux pas que ça soit comme c’était et je ne vais plus refaire quelque chose comme ça », a-t-elle écrit.

 

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page