À la UneNigerPolitique
A la Une

Niger-Présidentielle/ Mahamane Ousmane conteste la victoire de Bazoum et parle de « hold-up électoral »

Le second tour de la présidentielle nigérienne ne se passe pas forcément comme l’avait annoncé tous les spécialistes politiques. Si on a avait prédit une élection qui servirait d’exemple en Afrique, le message que vient d’envoyer Mahamane Ousmane, adversaire du candidat de Mahamadou Issoufou, préfigure une crise post-électorale.

Publicité

Mahamane Ousmane, principal challenger de Mohamed Bazoum candidat du parti au pouvoir n’a plus confiance aux institutions en charge des élections au Niger. Dans un communiqué lu par son Directeur de campagne, le mardi 23 février, il a dénoncé « un hold-up électoral » en cours.

Il a demandé la suspension immédiate de la proclamation des résultats. Mahamane Ousmane pose cet acte au moment où les résultats délivrés par la Commission électorale donne une large avance à Mohamed Bazoum.  » Je demande à tous les Nigériens de se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à ce hold-up électoral », a dit Falcké Bacharou.

Selon les premiers résultats, Mohamed Bazoum remporterait le second tour de la présidentielle avec plus de 55% des voix. La CENI l’a d’ailleurs crédité de 55,75 des suffrages exprimés. Ce que rejette vigoureusement l’opposition nigérienne. La crise post-électorale est peut-être là.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page