Nigeria
A la Une

Nigeria : découverte d’un deuxième centre islamique avec des enfants enchaînés et maltraités (photos)

La police nigériane a découvert et fermé un centre islamique qui déshumanise des enfants à Daura, dans l’État de Katsina, au nord du Nigeria.

Le propriétaire du centre islamique, Bello Maialmajri, âgé de 78 ans, et deux autres personnes ont été arrêtés. Mais les enseignants, accusés d’homosexualité, ont pris la fuite.

Publicité

M. Sanusi Buba, le commissaire de police de l’État de Katsina, a déclaré lundi que 66 sur un total de plus de 300 détenus menottés au centre étaient dans un état épouvantable.

Nigeria : découverte d’un deuxième centre islamique avec des enfants enchaînés et maltraités (photos)

Les détenus, pour la plupart des garçons, sont originaires de diverses régions du Nigeria et de la République du Niger. Une équipe de police a encerclé les locaux afin d’assurer la sécurité des détenus, qui ont partagé des récits de leurs mauvais traitements.

« D’après les informations que nous avons reçues, nous sommes descendus ici pour voir les choses par nous-mêmes et prendre les mesures qui s’imposent. Nous avons appris que les détenus ici sont plus de 300 et à cause du traitement sordide et inhumain qu’ils subissent, ils se sont révoltés hier (dimanche). Certains des détenus se sont échappés alors que ceux que vous voyez maintenant, environ 60 d’entre eux sont restés », a déclaré commissaire.

Nigeria : découverte d’un deuxième centre islamique avec des enfants enchaînés et maltraités (photos)

Il a promis de prendre des mesures pour assurer le retour des enfants dans leurs familles respectives. « Je vais rencontrer l’émir de Daura et le gouverneur Aminu Masari à ce sujet. Nous allons établir le profil des autres détenus en vue de déterminer d’où ils viennent et nous ferons ensuite appel à leurs parents et à leurs tuteurs pour qu’ils viennent les chercher ».

Le 26 septembre, la police de Kaduna a découvert un centre islamique avec plus de 300 jeunes torturés, maltraités et hébergés dans des conditions inhumaines.

Crédit photo : ofofonews

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. islam, tortures, tueries, maltraitance, bokoharam, aqmi, daesh, al-Qaeda El, kamikaze, attentats… Il faut quitter cette religion et donner vos vies à Jésus-Christ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer