Nigeria

Nigeria: L’armée nigériane détruit la forêt de Sambisa, Shekau disparu

L’armée nigériane est aux trousses du tonitruant Abubakar Shekau et ses combattants retranchés dans la forêt de Sambisa, où ils ont élu domicile. L’homme qui défraie la chronique et qui a rendu la vie dure aux populations dans différents pays comme le Cameroun, le Tchad, le Niger, le Nigéria  est aujourd’hui poursuivi par l’armée nigériane.

Nigeria: L’armée nigériane détruit la forêt de Sambisa, Shekau  disparuSa base de la forêt Sambisa est détruite et plus d’une quarantaine de ses combattants capturés. La belle opération de l’armée nigériane reste la découverte mercredi dernier,  du Coran et du drapeau (voir photo brandie par l’armée) d’Abubakar Shekau au camp Zairo. Ce coran et le drapeau ont été utilisés dans plusieurs apparitions médiatiques par Shekau. Nigeria: L’armée nigériane détruit la forêt de Sambisa, Shekau  disparu

Publicité

Aujourd’hui, la forêt de Sambisa est tombée dans les mains de l’armée nigériane qui est actuellement aux trousses de Shekau pour l’arrêter vivant ou mort.

La prise de la forêt de Sambisa est rapportée par  l’agence de presse gouvernementale ( NAN). L’agence cite le commandant de l’opération, le Major Général Lucky Irabor. A en croire ce dernier, l’armée croit savoir que le livre sacré et le drapeau ont été abandonnés par Shekau au moment de sa fuite. Nigeria: L’armée nigériane détruit la forêt de Sambisa, Shekau  disparu

“Le livre sera remis au Chef d’Etat-major de l’Armée, le Lieutenant-général. Tukur Burutai, pour une présentation ultérieure à Monsieur le Président de la République”, a laissé entendre le Commandant de l’opération, le Major Général Lucky Irabor.

Au moment de la prise de la forêt, le sulfureux Shekau a pris ses jambes à son cou ainsi imité par ses hommes. Mais, l’armée a réussi à mettre la main sur certains combattants. Leur nombre est estimé à une quarantaine.

“Dans la perspective d’arrêter les combattants fugitifs, le gouvernement et l’armée ont exhorté les Nigérians à être vigilants et à signaler aux forces de sécurité toute personne suspecte qui viendrait se cacher dans leur voisinage”, rapporte Koaci.

Pub


Yao Junior L.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer