InspirationNigeria

Nigeria : malgré le décès de ses parents à 4 ans, il devient millionnaire à 24 ans

Vincent Adeoba est un orphelin qui inspire de nombreux jeunes à travers le Nigeria grâce à son histoire à succès et ses efforts pour promouvoir une éducation de qualité au Nigeria.

Avant d’arriver au sommet, il a traversé des moments sombres dans sa vie.

Publicité

Vincent a perdu son père et sa mère alors qu’il n’avait que quatre ans. Deux ans plus tard, à l’âge de six ans, il a commencé à vendre du pain pour survivre.

Tout avait l’air sombre

Il a commencé ses études primaires à l’âge de 7 ans après qu’il s’est enfui de la maison. À huit ans, il vendait des aliments comme le gombo, le tapioca etc. Entre 10 et 19 ans, il a dû relever de nombreux défis, comme survivre à une inondation, abandonner l’école.

Sa vie a changé pour de bon

 La bonne nouvelle, c’est qu’il est devenu conseiller fiscal chez PwC après avoir obtenu son diplôme de l’université Obafemi Awolowo, à l’Ile-Ife. Il a également créé une entreprise à l’âge de 22 ans, et deux ans plus tard, il est devenu millionnaire. Il est devenu le PDG de Seravision Brooks à l’âge de 25 ans. Il a également lancé l’initiative Sera Schools à 25 ans.

Vincent devient ambassadeur de la Fondation Impact Africa à l’âge de 26 ans et à 27 ans, il remporte un prix d’excellence avec le président d’ICAN.

Aujourd’hui, il est blogueur, entrepreneur social, conférencier spécialiste de la motivation, auteur et éducateur.

Son rêve est de retirer plus d’un million d’enfants de la rue et de leur donner la possibilité de devenir des citoyens de valeur.

Crédit photo: legit

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer