Nigeria: un autre tremblement de terre frappe Abuja

1

La National Emergency Management Agency (NEMA) et la Nigeria Geological Survey Agency (NGSA) ont confirmé jeudi un tremblement de terre dans le district de Maitama dans la capitale fédérale Abuja.

Les deux agences ont fait l’annonce dans une déclaration conjointe signée par M. Vincent Owan, directeur de la planification, des recherches et des prévisions de la NEMA, et par M. Abdulrazak Garba de la NGSA, et mise à la disposition des journalistes à Abuja.

Publicité

La NGSA a révélé qu’elle avait reçu un appel à 12h45 en provenance d’un lieu situé à Maitama faisant état de l’incident, après quoi une équipe technique avait immédiatement été dépêchée sur les lieux.

L’institution a déclaré qu’une équipe avait été envoyée sur les lieux de l’appel pour une évaluation sur place et qu’un protocole de réponse interne était immédiatement activé, informant ainsi les agences gouvernementales et les parties prenantes concernées.

«Nos conclusions préliminaires indiquaient que la secousse avait eu lieu vers 12 h 26 environ aux alentours de la rue Panama dans le district de Maitama à Abuja. Après l’évaluation sur le terrain, la NGSA a déterminé que l’intensité était d’environ 3,0 sur l’échelle d’intensité de Mercalli.”

Le tremblement de terre a duré moins d’une minute. Une inspection plus poussée a révélé que les vibrations n’avaient pas endommagé la structure et que, par conséquent, la NEMA avait été correctement informée par la NGSA. Les habitants ont donc été assurés qu’il n’y avait pas lieu de s’alarmer », a-t-il déclaré.

En visitant les lieux de l’incident, les habitants ont exprimé leur inquiétude devant la réapparition des tremblements de terre dans la FCT, affirmant qu’ils ne se sentaient plus en sécurité.

Hajiya, Lami Abubakar, qui vit dans la rue Panama, a déclaré à la NAN qu’il était important de procéder à une évaluation adéquate autour de l’axe qui a subi le tremblement de terre. Elle soutient que cela aiderait à identifier les causes, et à savoir si c’était naturel ou dû à des activités anthropiques pour des solutions possibles ou des pratiques sûres qui devraient être respectées par les résidents.

Nigeria: un autre tremblement de terre frappe Abuja

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

feliciaessan@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
X