Nigeria

Nigéria: l’écrivain nigérian Wole Soyinka, s’attaque de nouveau à Donald Trump

Le Nobel nigérian, Wole Soyinka revient au devant de l’actualité avec de vives critiques contre le président américain, Donald Trump.

En effet, M Soyinka à l’occasion du Salon du livre à Paris, s’est confié chez nos confrères de l’Agence France Presse (AFP). Pour cette grande figure de la littérature, si M Trump est élu président américain, c’est parce qu’il a « exploité la « xénophobie latente » pour accéder à la Maison Blanche.

Publicité

« Il a surfé sur la vague de xénophobie latente qui existe dans toutes les sociétés, y compris la mienne »,  confie l’écrivain. Ce dernier fait partie de ceux qui ont vivement critiqué DonaldTrump pendant les campagnes à cause de ses états d’âme qu’il exprime et surtout de ses promesses électorales. Il avait même promis de se défaire de sa carte verte américaine en cas de victoire de M Trump. Ce qu’il a fait au lendemain de la proclamation des résultats, donnant Trump vainqueur.

Nigéria: l'écrivain nigérian Wole Soyinka, s'attaque de nouveau à Donald Trump

Aujourd’hui à la Maison Blanche, Wolé Soyinka dénonce la construction de murs partout dans le monde, précisant que,  « Donald Trump est « arrivé au pouvoir grâce aux a priori des autres »

« Je suis contre l’érection de murs, particulièrement dans les esprits des gens. Je n’ai jamais caché mes opinions sur ce sujet, que ce soit au Nigeria ou ailleurs », fait savoir M Soyinka.

« Donald Trump est « arrivé au pouvoir grâce aux a priori des autres », rapporte l’Afp. L’écrivain n’a pas seulement critiqué M Trump. Il a aussi exprimé sa colère contre ceux qui ont applaudi le président américain durant la campagne électorale.

« Pour moi, un des moments les plus difficiles a été de voir des centaines de milliers de personnes véritablement applaudir lorsque (Trump) évoquait ces sentiments », dixit M Soyinka

Pour rappel, l’écrivain nigérian avait été au centre d’une grosse polémique dans sa décision de retourner au Nigeria après la victoire de l’adversaire d’Hilary Clinton . Non compris par ses compatriotes qui le critiquent, Wolé Soyinka dit qu’il y a trop d’illettrés au Nigeria.

 » Le jour de l’investiture de Trump, je serai en deuil. Mais vous savez quel sera mon deuil? Je pleurerai la mort du bon sens au Nigeria. Parfois, j’ai honte de partager ma nation avec des imbéciles », avait déjà déclaré Soyinka, âgé de 82 ans.  Il a ensuite ajouté   qu’il y a « trop d’illettrés au Nigeria »

Yao Junior L

Articles similaires

5 commentaires

  1. pourquoi cette indignation contre un président élu alors qu’on est en terre étrangère et pendant tout ce temps l’artiste est resté fébrile face aux chaos de son pays,balbutiant devant ses échecs politiques comme un fantôme à la vue du jour.Ainsi ,l’on dirait que les hommes de lettres ne sont pas emportés par le souffle onirique dans les nuées!

  2. Mr Woley Soyinka doit s’occuper de problèmes de son pays au lieu de s’ingérer dans les affaires des autres pays Que propose t-il concrètement pour Boko Haram qui égorge la population nigériane ? Que propose t-il vraiment pour sortir le Nigeria de la pauvreté ?

      1. Mr whole soyinka a contribué au rayonnement intellectuel de son pays et de la pensée Africaine, il a abreuvé de connaissances des générations entière son œuvre est immortelle… Il ést par ailleurs un Homme et à droit à ses états d’âme, ses positions sur divers maux de la société Humaine. Sauf que certains ne sont jamais satisfaits sauf si vs mourez

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page