CamerounCulture & LoisirsPeople

Après la polémique sur l’invitation de Fally Ipupa à la CAN, une artiste camerounaise recadre ses confrères

Après la palpitante cérémonie d’ouverture de la CAN 2021 au Cameroun, les internautes et artistes camerounais se sont insurgés contre le choix porté sur Fally Ipupa uniquement sans associer des chanteurs du pays organisateur. Alors que le ton montait relativement au sujet, l’artiste camerounaise Kareyce Fosto se désolidarise complètement et allume ses confères artistes.

Quelques jours après la prestation de Fally Ipupa, dimanche 09 janvier, lors de l’ouverture de la CAN au Cameroun, plusieurs chanteurs camerounais ont exprimé leur mécontentement contre les organisateurs. Pour eux, il est en effet, frustrant qu’un artiste congolais soit convié à une cérémonie d’une telle envergure au détriment des artistes locaux.

Fally Ipupa a également essuyé la colère des internautes mécontents.

La chanteuse camerounaise Kareyce Fosto décide alors de situer les responsabilités. Dans une publication sur son profil Facebook, elle rappelle à ses homologues camerounais que pour qu’on leur apporte du crédit pour de tels évènements, il faut de la qualité dans le travail fourni.

« Visez les scènes du monde par le travail et l’authenticité. L’art brise les frontières , l’art n’a pas de couleur de peau, de langue, l’art est universel » a t-elle écrit dans un premier temps sur sa page.

Lire aussi : CAN 2021 / La FIFA a rendu son verdict pour le cas de l’Ivoirien Sylvain Gbohouo


Puis de poursuivre : « La coupe d’Afrique est une rencontre entre plusieurs nations , aux cultures différentes. C’est logique que d’autres artistes d’Afrique et même du monde soient conviés. C’est peut être un état de chose qui vient déjà trouvé des artistes locaux frustrés par leurs traitements et conditions au quotidien. En France Youssou et Axel Red vont chanter à l’ouverture de la coupe du monde ça ne dérangera pas Francis Cabrel parce qu’il sait qu’il a des tournées , des droits d’auteurs sont payés par la Sacem. Résolvons nos problèmes à la source et laissons l’art dans sa liberté. J’ai été choisi pour composer l’hymne de la biennal de danse à Lyon et pourtant il y’a des artistes Français »

Après la polémique sur l'invitation de Fally Ipupa à la CAN, une artiste camerounaise recadre ses confrères

Fally Ipupa quant à lui, est resté silencieux face à cette vague de tergiversations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page