À la Unekenya

« Pas de nourriture, pas d’élections » – Les Kenyans dans la rue pour protester contre la cherté de la vie

Le Jeudi 7 juillet, des centaines de Kényans sont descendus dans les rues de Nairobi et se sont rendus au bureau du président pour protester contre le coût élevé de la vie dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Selon les citoyens en colère, le prix des produits de base, notamment l’huile de cuisson, la farine de maïs, la farine de blé et le sucre, a doublé ces dernières semaines, mettant la pression sur les ménages qui ont du mal à joindre les deux bouts. Les manifestants ont même menacé qu’il n’y aurait pas d’élections dans le pays s’il n’y avait pas de nourriture pour eux.

Business Capital a rapporté que certains manifestants qui se sont adressés aux médias ont accusé les dirigeants de ne pas aborder le problème, ne leur laissant d’autre choix que de se battre pour eux-mêmes.

"Pas de nourriture, pas d'élections" - Les Kenyans dans la rue pour protester contre la cherté de la vie

Nos dirigeants élus nous ont laissé tomber et les Kenyans traversent tant de choses et c’est pourquoi nous sommes ici pour exiger la réduction des prix des produits de base », a déclaré l’un des militants.

Un autre manifestant a déclaré que le gouvernement ne devrait pas blâmer le conflit russo-ukrainien pour le coût élevé de la vie, affirmant que le conflit ne faisait qu’aggraver la situation .

Les prix des denrées alimentaires étaient élevés avant même que le problème de l’Ukraine ne survienne, nous sommes dans cette situation à cause de trop d’emprunts et l’argent va dans les poches de quelques-uns », a-t-il déclaré. 

"Pas de nourriture, pas d'élections" - Les Kenyans dans la rue pour protester contre la cherté de la vie

À seulement 32 jours des élections, les manifestants kenyans ont déploré que les deux favoris de l’élection présidentielle, Raila Odinga et William Ruto, se contentent de faire des promesses au lieu d’offrir des solutions.


Raila est un ami du président, donc c’est juste un coup de téléphone, Ruto est au gouvernement depuis dix ans et il fait aussi des promesses, pourquoi ne peuvent-ils pas nous aider maintenant ?”, s’est demandé un autre manifestant.

Le porte-parole du gouvernement, Cyrus Oguna, a défendu le président Uhuru Kenyatta face au coût élevé de la vie actuellement observé dans le pays. Oguna a souligné que le chef de l’Etat ne doit pas être blâmé pour la situation car il l’a attribuée à la guerre en cours entre la Russie et l’Ukraine.

"Pas de nourriture, pas d'élections" - Les Kenyans dans la rue pour protester contre la cherté de la vie

Il n’est pas juste de rejeter ce blâme sur une seule personne, ce n’est pas le président. La guerre en Ukraine a rendu les choses difficiles pour les nations du monde entier », a-t-il déclaré, ajoutant que la situation n’était pas unique au Kenya.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!