Coronavirus

Philippines/ Covid-19 : le président menace d’emprisonner les personnes qui refusent de se faire vacciner

Le président Rodrigo Duterte a menacé lundi d’emprisonner les personnes qui refusent de se faire vacciner contre le coronavirus, alors que les Philippines luttent contre l’une des pires pandémies, avec plus de 1,3 million de cas et plus de 23 000 décès.

« Vous choisissez : le vaccin ou je vous fais emprisonner », a déclaré Duterte lors d’une allocution télévisée, suite à des rapports faisant état de faibles fréquentations de plusieurs centres de vaccination de Manille, la capitale.

Publicité

Les remarques de M. Duterte contredisent celles des responsables de la santé qui ont déclaré que le vaccin n’est pas obligatoire.

« Ne vous méprenez pas, il y a une crise dans ce pays. Je suis juste exaspéré par le fait que les Philippins ne tiennent pas compte des avis du gouvernement », a souligné le président Duterte.

Plus de 2,1 millions de personnes ont déjà été vaccinées, progressant lentement vers l’objectif du gouvernement de vacciner jusqu’à 70 millions de personnes d’ici la fin de l’année, pour un pays dénombrant 110 millions d’habitants.

M. Duterte, qui a été critiqué pour son approche dans la lutte contre le virus, a également maintenu sa décision de ne pas autoriser la réouverture des écoles.

Crédit photo : msn

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page