À la UneEuropeMonde
A la Une

Révélations : Poutine voyagerait avec ses propres toilettes… et ses gardes du corps ramassent ses excré.ments…La raison !

Selon nos confrères de Marca qui citent le magazine d’information français Paris Match, le président russe Vladimir Poutine aurait une équipe spéciale d’agents qui récupèrent ses excréments partout où il voyage dans le but d’éviter de révéler des secrets sur sa santé.

Au milieu des informations selon lesquelles Poutine souffre d’un cancer, le dirigeant russe ne semble pas disposé à permettre aux services de renseignement étrangers d’avoir un aperçu de sa santé en analysant ses déchets.

Selon le magazine d’information français Paris Match, une équipe spéciale du Service fédéral de protection ramasse les excréments de Poutine avant de les rejeter en Russie.

En tant que professeur agrégé de biodétection et de diagnostic à l’Université de l’ouest de l’Angleterre à Bristol, Ben de Lacy Costello , a déclaré au New York Post, ses déchets pourraient révéler s’il souffre d’un cancer.

« S’il était sous chimiothérapie, cela pourrait se manifester », a déclaré Costello .

« Selon le type de médicament dont il s’agissait et la façon dont il était métabolisé par le foie et la voie d’excrétion. »

Les toilettes spéciales de Staline

On pense que le Premier ministre soviétique Joseph Staline a ordonné la construction de toilettes spéciales avant le voyage du président chinois Mao Zedong en Union soviétique. De cette façon, Staline a réussi à obtenir des échantillons de déchets qui ont été analysés par des experts.

La Central Intelligence Agency (CIA) des États-Unis aurait également fait quelque chose de similaire lors des visites du dirigeant russe Milkhail Gorbachev et de l’actuel dictateur ougandais Yoweri Museveni .

« Si vous étiez paranoïaque et que vous ne vouliez pas prendre de risque, je dirais probablement » Oui « , quelqu’un pourrait glaner des informations sur la santé dans les selles », a ajouté Costello .

« Les selles peuvent être évaluées en termes de couleur, de consistance, de quantité, de forme, d’odeur, etc., pour indiquer les états pathologiques. »

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page