CamerounFootballSport

Qatar 2022/ Après avoir été agressé par Eto’O, le youtubeur algérien est sanctionné par la FIFA

La vidéo devenue virale a fait grand bruit dans les colonnes de plusieurs médias. Le président de la Fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o, a perdu le sang froid devant un youtubeur algérien qu’il a violemment agressé après le match entre le Brésil et la Corée du Sud. La FIFA s’est fait entendre.

Agacé par le comportement du youtubeur algérien, Said Mamouni, Samuel Eto’o s’en est pris à lui en lui assénant un coup de pied à la poitrine, le projetant ainsi au sol. Après cette scène qui a longuement fait le tour des réseaux sociaux, la FIFA a porté son jugement.

Alors que ce dernier avait promis porter plainte contre le président de la FECAFOOT, l’instance international du football a décidé de le reconnaitre comme fautif de cette altercation. Alors que l’Algérien a visiblement été agressé, la FIFA le considère plutôt comme l’agresseur et non l’agressé. Elle estime qu’il a agressé verbalement Eto’o, ambassadeur FIFA pour la Coupe du Monde Qatar 2022.  

Il a donc été interdit par la FIFA de s’introduire à l’intérieur des stades abritant la coupe du monde jusqu’à la fin de la compétition.

Rappelons que le youtubeur a porté des accusations à l’encontre du patron de la FECAFOOT sur l’affaire de l’arbitre gambien qui avait arbitré le match contre l’Algérie, le 29 mars dernier à l’occasion du barrage “retour” des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Pour lui, le Cameroun avait usé de corruption pour se voir qualifier pour le Mondial 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!