RDC : les catholiques font appel à une nouvelle protestation anti-Kabila

3

Les catholiques de la République démocratique du Congo ont appelé samedi à une nouvelle protestation contre ”la dictature du président Joseph Kabila”. Ils exigent que le président affirme publiquement qu’il ne briguera pas un nouveau mandat cette année.

L’appel à une manifestation prévue le 21 janvier 2018, fait suite à une marche réprimée le 31 décembre dernier. Les coordinateurs du collectif catholique ont promis « de ne plus donner de répit à la dictature ».

Publicité

« Le dimanche 21 janvier 2018, main dans la main, comme d’habitude, nous allons marcher pacifiquement avec nos rameaux de paix, nos bibles, nos chapelets, nos crucifix pour sauver le Congo, notre patrimoine commun, dans le respect des personnes et des biens », peut-t-on lire dans un communiqué du Comité laïc de coordination.

« Loin de nous intimider, les autorités ont renforcé notre détermination et notre volonté de profiter de notre droit constitutionnel de manifester publiquement », « nous irons jusqu’au bout », ont déclaré les organisateurs.

Vendredi dernier, les dirigeants catholiques ont organisé une messe pour les personnes tuées lors de la dernière marche.

Plusieurs ambassadeurs occidentaux et représentants de l’UE, de l’ONU et des États-Unis étaient présents à cette messe et ont encouragé les efforts des dirigeants catholiques à mettre fin au long règne de Joseph Kabila.

RDC : les catholiques font appel à une nouvelle protestation anti-Kabila

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport.
paulegaelle@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. un jour les congolais vont prendre la conscience que le congo leur appartient et ce jour là kabila va fouir par la fenetre

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---