Côte d'IvoireReligionSociété

Religion/ Lancement officiel des activités de l’institution Theòs-Joseph

Jeunesse désemparée, confrontée à toutes sortes de vices, est entre autres problèmes que Theòs-Joseph, institution religieuse, souhaite palier. Le mardi, 15 novembre, à la paroisse Saint Jean Paul II d’Angré à Abidjan, ladite institution a fait le lancement officiel de ses activités pour l’année 2022-2023.

Autour d’un Brunch familial, l’institution Theòs-Joseph a procédé au lancement de ses activités dans la commune de Cocody (Abidjan). Étaient conviés à cette cérémonie, les membres du mouvement, les parents des membres et partenaires de ladite structure.

Theòs-Joseph provient de la volonté d’encadrement des jeunes de la structure mère THEOS (organisation chrétienne). Elle fonde son existence sur la Doctrine sociale de l’Église et œuvre selon son esprit. Sur cette base, l’assistance psychosociale et spirituelle des jeunes sont les objectifs phares de Theòs-Joseph.

Quant aux objectifs spécifiques, l’institution se veut d’évangéliser, former et divertir les jeunes laïcs à travers des activités et projets chrétiens.

Armel-Nadège Djédjé, responsable de l’institution, a révélé les réelles raisons de la création de cette organisation de jeunes.

 » L’on assiste de plus en plus à la perte des valeurs religieuses, éducatives et traditionnelles qui sont la base d’une vie épanouie. La jeunesse, même celle dite chrétienne, sombre de plus en plus dans les vices comme la dépression, l’idolâtrie, les sectes et bien d’autres. L’église, à travers ses enseignements, essaye de pallier cette situation. Cependant, il y a encore beaucoup à faire et nous voulons apporter un plus, d’où la mise sur pied de Theòs-Joseph… », a-t-elle expliqué.

Ses activités s’articulent autour des formations, des encadrements, des retraites spirituelles, des rencontres de familles, des évangélisations digitales, des actions sociales, des moments de divertissement (repas collectifs, soirée dansante)… et ce, sur les bases religieuses.

En plus de l’engagement des encadreurs et des partenaires pour l’éducation de ces jeunes, le soutient parental a vivement été sollicité. C’est ce que Franck Gozé, président de la structure Youth Institution for Education et parrain de ces jeunes, n’a pas manqué de souligner.


 » Les parents ont réellement abandonné et les statistiques le démontrent. Je demande à ces parents de trouver un moment de prière avec leurs enfants. Quant aux jeunes, communiquez avec vos parents, car nous sommes tous exposés. Par ma voix, vos enfants vous demandent d’être un peu plus proches d’eux pour leur éducation. Allez également vers les responsables pour créer toujours le lien de communication « .

Theòs-Joseph est une institution religieuse qui encadre les jeunes de tous bords religieux afin de leur offrir une vie sociale et religieuse épanouie. Cette jeunesse est regroupée en 3 catégories : les Benjamins dont l’âge varie entre 12 et 17 ans, les cadets âgés de 18 à 25 ans et les Seniors qui ont plus de 25 ans.

Ci dessous, quelques images de la cérémonie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!