DiversMonde
A la Une

Russie/ Deux enfants meurent dans l’attaque d’une école maternelle

Un homme a ouvert le feu dans une école maternelle ce mardi 26 avril dans la région d’Oulianovsk, dans le centre de la Russie. Cette attaque a occasionné la mort de trois personnes dont deux enfants.

Une école maternelle dans la ville de Veshkayma a été attaquée ce mardi par un homme armé. L’homme a fait irruption dans l’établissement scolaire et a ouvert le feu sur un membre du personnel et deux enfants avant de se suicider par la suite.

D’après les informations, l’assaillant a choisi un moment stratégique pour mettre en exécution son plan. C’est donc à l’heure de la sieste qu’il a attaqué l’école. Les enfants tués sont une fille et un garçon, nés en 2016 et en 2017.

Sur son compte Telegram, le gouverneur de la région, Alexeï Rousskikh a donné les détails de l’attaque avant d’exprimer ses émotions dans un communiqué rendu public.

« Une tragédie a eu lieu dans la maternelle Riabinka de Vechkaïma : deux enfants ainsi qu’une institutrice sont morts et une autre institutrice a été blessée« , a-t-il-écrit.

Russie/ Deux enfants meurent dans l'attaque d'une école maternelle

« J’exprime mes sincères condoléances aux familles et aux amis des victimes. C’est une perte irremplaçable pour nous tous« , a déclaré le gouverneur.

D’après les résultats de l’enquête, le tireur serait Rouslan Akhtiamov, un homme de 26 ans atteint de troubles mentaux. L’arme utilisée est un fusil de chasse qui n’appartenait pas au tireur. Le propriétaire du fusil a peu après été retrouvé mort.


Lire aussi: La personne la plus âgée du monde décède au Japon-Photos

L’année dernière, la Russie a connu au moins deux incidents de fusillades sur des campus. En septembre 2021, un étudiant de 18 ans avait ouvert le feu avec un fusil de chasse à l’université de Perm, dans l’Oural, faisant six morts et une trentaine de blessés. En mai 2021, un jeune homme de 19 ans avait tiré dans son ancienne école, tuant sept élèves et deux enseignants. La fusillade la plus meurtrière remonte à octobre 2018, quand un lycéen avait tué 19 personnes avant de se donner la mort dans un lycée de Kertch, dans la péninsule annexée de Crimée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page