À la UneEuropeMonde
A la Une

La Russie menace d’envoyer des armes nucléaires en mer Baltique si ces deux pays rejoignent l’OTAN

La Russie a averti l’OTAN que si la Suède et la Finlande rejoignaient l’alliance militaire, le Kremlin devrait renforcer ses défenses nucléaires dans la Baltique.

« Il ne peut plus être question d’un statut dénucléarisé pour la Baltique – l’équilibre doit être rétabli », a déclaré Dmitri Medvedev, vice-président du Conseil de sécurité russe.

« Naturellement, nous devrons renforcer ces frontières. Jusqu’à aujourd’hui, la Russie n’a pas pris de telles mesures et n’allait pas le faire. Si on nous force bien la main… notez bien que ce n’est pas nous qui avons proposé cela. »

L’ancien président a ajouté que la Russie « renforcerait sérieusement son groupe de forces terrestres et de défenses aériennes et déploierait d’importantes forces navales dans le golfe de Finlande ».

La mise en garde de la Russie survient car la Finlande et la Suède pourraient bientôt se joindre à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), une éventualité qui provoque la colère de Moscou.

La Première ministre suédoise Magdalena Andersson serait impatiente que le pays rejoigne l’alliance transatlantique d’ici juin, à la fureur de Vladimir Poutine qui a envahi l’Ukraine en partie pour son désir de rejoindre l’organisation..

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, interrogé sur les commentaires des journalistes, a déclaré que « cela a été évoqué à plusieurs reprises » et que Poutine a émis un ordre de « renforcer notre flanc ouest » en raison du potentiel militaire croissant de l’OTAN.

 Lorsqu’on lui a demandé si ce renforcement inclurait des armes nucléaires, Peskov a répondu : « Je ne peux pas dire… Il y aura toute une liste de mesures, d’étapes nécessaires.  Cela sera couvert lors d’une réunion séparée par le président. »

LIRE AUSSI: Adhésion à l’OTAN : la Russie lance un avertissement à la Suède et la Finlande


La candidature suédoise devrait être soumise lors de la réunion de l’OTAN à Madrid les 29 et 30 juin, ont annoncé mercredi des informations suédoises.

De même, la Finlande espère entamer son processus de candidature « en quelques semaines, pas en quelques mois », a déclaré sa première ministre Sanna Marin.

Et jeudi, la Finlande a annoncé un exercice militaire en Finlande occidentale avec la participation de forces britanniques, américaines, lettones et estoniennes.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page