SénégalSociété

Sénégal/ Pour se venger de son ex- compagne, il partage ses vidéos intimes

Un homme a partagé une vidéo intime de son ex-petite amie dans un groupe pornographique. Il a donc comparu devant les autorités judiciaires de Dakar le vendredi 26 novembre 2021 pour la collecte de données illicites et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs.

Une histoire d’amour s’est terminée au tribunal de Dakar le vendredi 26 novembre 2021. Un nommé Abdou Sarr a été condamné à 2 ans dont 3 mois ferme de prison après avoir partagé des vidéos intimes de Mbissine Thiaw, son ex-compagne, dans un groupe WhatsApp.

Publicité

Abdou Sarr est de profession soudeur métallique et est domicilié à Yeumbeul. Les deux tourtereaux vivaient le parfait amour jusqu’au jour où la compagne a commencé à soupçonner son homme d’avoir tenté de violer une personne mineure. Le couple n’était donc plus en bons termes et pour se venger de cette séparation, Abdou use d’une méthode illicite pour ternir l’image de son ex-copine.

Le prévenu a partagé les vidéos intimes de Mbissine Thiaw, son adresse ainsi que son numéro de téléphone dans un groupe WhatsApp pornographique de 255 membres surnommé « Dakar Night ». Ce dernier la faisait passer comme une prostituée.

Sénégal/ Pour se venger de son ex- compagne, il partage ses vidéos intimes

Après la publication des vidéos, plusieurs personnes ont contacté la victime pour entretenir des relations sexuelles avec elle. Dépassée par la situation, elle a décidé de contacter l’un des intéressés pour lui demander l’initiateur de la diffusion des vidéos dans ce groupe.

Elle a été choquée de constater que c’était son ex petit ami qui était derrière ce délit. Elle est allée porter plainte à la section de recherches. Ainsi, l’ex-petit ami a été piégé par un gendarme qui l’a appelé, prétextant un marché de construction d’armoires.

Placé sous mandat de dépôt depuis le 24 novembre 2021, il a été condamné le vendredi 26 novembre au tribunal des flagrants délits de Dakar. Poursuivi pour collecte de données illicites et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, le mis en cause a nié les faits qui lui sont reprochés.

Publicité 2

Lire aussi: Un homme marié tue l’ex-mari de sa maîtresse lors d’une dispute

Pour sa défense, il déclare avoir partagé par erreur les vidéos de la dame dans ce groupe sans la connaitre. « Je ne voulais pas ternir son image. En un moment donné, j’ai voulu quitter le groupe, mais je ne sais pas comment. Nous n’avons jamais été en couple« , a-t-il-signifié.

Après plusieurs interrogations, le prévenu a fini par reconnaitre les faits devant la barre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page