Cinéma

Sénégal: Une série télévisée crée une scission au sein du pays

“Maîtresse d’un homme marié”, tel est le titre d’une série sénégalaise qui crée une polémique dans le pays des Lions de la Teranga. Diffusée depuis janvier sur la chaîne privée sénégalaise 2STV à une heure de grande écoute, la série “Maîtresse d’un homme marié” met en scène cinq jeunes femmes, indépendantes et urbaines, dont certaines fricotent avec des hommes mariés… et finissent parfois par les épouser,

Marème Dial, une jeune sénégalaise entretient une liaison avec Cheick, un homme marié à Lalla Ndiaye, archétype de l’épouse traditionnelle.  Marème parvient à ses fins en devenant la co-épouse de Lalla Ndiaye.

Publicité

Sénégal: Une série télévisée crée une scission au sein du pays

La série met aussi en scène plusieurs femmes dans la réalité de vie quotidienne au Sénégal. Djalika Sagna est une femme active tant au travail que dans son foyer, devant faire face à la violence de son mari alcoolique (Birame). Dior Diop, sa meilleure amie a été victime d’un mariage forcé, et Rocky Sow, hantée, elle par le souvenir d’un viol.

Adultère, polygamie, dépression, sexualité,…sont des termes abordés dans cette série où l’on parle le wolof. le contenu de la série a ainsi provoqué de vives réactions dès la diffusion de son premier épisode. Suivie par plus de 2,4 millions d’internautes, certains téléspectateurs estiment la fiction scandaleuse.

Cependant, il faut noter que la série montre une certaine réalité que beaucoup ne veulent pas accepter. Car au Sénégal comme dans beaucoup de pays, des hommes mariés ont des relations avec d’autres femmes.

Une série source de polémique

Le 31 mai dernier, le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel du Sénégal, saisi par l’ONG islamique Jamra, a mis en demeure la seconde chaîne nationale 2STV « de veiller à ce que les propos, comportements et images jugés indécents, obscènes ou injurieux ainsi que les scènes de grande violence ou susceptibles de nuire à la préservation des identités culturelles ne soient plus diffusés ». Le motif ? La série Maîtresse d’un homme marié.

Pub


Sandra Kohet

 

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer