Inspiration
A la Une

Serena Williams construit des écoles dans plusieurs pays africains

Plus qu’une simple championne de tennis, Serena Williams a toujours été une championne pour une cause. Grâce au Fonds Serena Williams, de nouvelles écoles sont construites en Jamaïque et dans divers pays du continent africain.

La star américaine a récemment construit l’école primaire Marsh en Jamaïque en collaboration avec l’ONG Helping Hands Jamaica. Des écoles sur le continent africain ont également été construites en partenariat avec Build Africa.

Publicité

Serena Williams a déjà construit des écoles primaires dans d’autres pays africains, notamment en Ouganda, au Zimbabwe et au Kenya.

Ces efforts s’inscrivent dans le cadre de sa mission qui consiste à promouvoir l’équité par l’éducation, le sexe, la race, la déficience ou tout autre facteur qui empêche une personne d’atteindre ses objectifs et de vivre sa meilleure vie possible.

« La mission de cette organisation caritative est d’aider les personnes ou les communautés touchées par la violence et d’assurer l’égalité d’accès à l’éducation », affirme Serena Williams.

Selon Borgen Magazine, la championne « a accompli des exploits en utilisant ses propres ressources et grâce à des partenariats avec le Fonds Serena Williams et d’autres fondations vouées à fournir et à améliorer l’éducation pour ceux qui vivent dans des conditions difficiles ou dans des pays en développement. »

L’ambassadrice itinérante de l’Unicef a également fondé Serena Ventures, qui vise à investir dans des entreprises en phase de démarrage afin de leur offrir plus de possibilités de croissance.

Crédit photo : blacknews

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer