Divers

Nipsey Hussle : Son frère raconte ses derniers moments avant sa mort

Alors que le monde pleure la mort du rappeur Nipsey Hussle, Samiel Asghedom son frère a raconté au journal  LA Times ses derniers moments.

Samiel Asghedom se souvient d’avoir parlé à des ambulanciers paramédicaux pendant qu’il faisait de la RCR à Nipsey alors qu’une foule de gens se réunissait pour voir ce qui s’était passé.

Publicité

Dès que les infirmiers sont arrivés sur les lieux, ils ont placé un tube respiratoire dans la gorge de Hussle et une intraveineuse dans son bras avant de le placer sur une civière, se rappelle Asghedom.

« Si quelqu’un avait été là-bas, si j’y étais allé, j’aurais répliqué », a déclaré Asghedom. « J’aurais juste aimé y être allé. »

Asghedom a expliqué que la majorité de ceux qui travaillent au magasin sont des personnes en difficulté qui ne peuvent pas porter une arme à feu. De son côté Nipsey n’avait aucune sécurité avec lui ce jour-là:

« À cause de cela, l’homme a pu tirer sur mon frère, il a commencé à courir, il s’est rendu compte que personne n’était armé, il s’est arrêté, il a fait demi-tour, il est revenu tirer sur mon frère deux fois de plus, personne ne réagissait, il est revenu à nouveau et a tiré sur mon frère trois autres fois. Il lui a tiré dans la tête et lui a donné des coups de pied dans la tête, puis s’est enfui », a déclaré Asghedom.

Asghedom explique par ailleurs que la mort de son frère était une « exécution » basée notamment sur la proximité du tireur. « Cela n’a pas de sens que quelqu’un de la région, qui vient de se faufiler, lui parle et lui serre la main quelques minutes auparavant« , a-t-il déclaré. « C’est ahurissant. »

Publicité 2

Jeudi, le tireur Eric Holder a été accusé de meurtre. L’homme aurait ouvert le feu sur le rappeur Nipsey Hussle dimanche alors que ce dernier se trouvait devant son magasin de vêtements.

 

Crédit photo: thehollywoodunlocked

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page