Société

Soudan : 125 femmes et filles violées suite à des attaques

125 femmes et filles ont été violées après 10 jours d’attaques dans le Soudan du Sud. Selon Médecins Sans Frontières qui donne l’information, ces femmes et filles ont été violemment battues, volées et violées pendant environ 10 jours.

« Des femmes et des jeunes filles se sont rendues en masse au dispensaire Médecins Sans Frontières de Bentiu la semaine dernière après avoir survécu à de terribles épisodes de violences sexuelles. Certaines sont des filles de moins de 10 ans et d’autres des femmes de plus de 65 ans. Même les femmes enceintes n’ont pas été épargnées par ces attaques brutales », a déclaré Ruth Okello, une sage-femme de MSF au Soudan du Sud, dans un communiqué publié vendredi dernier par l’ONG.

Publicité

Des soins médicaux et une assistance particulière ont été apportés à ces femmes et filles désabusées par des inconnus. Pour certaines, c’est leur existence qui prend un coup assez délicat.

« En plus de trois ans de travail au Soudan du Sud, je n’ai jamais vu une augmentation aussi spectaculaire du nombre de victimes de violences sexuelles arrivant dans nos programmes à la recherche de soins médicaux. Nous avons traité 104 victimes de violences sexuelles et sexistes au cours des 10 premiers mois de cette année et avons assisté 125 victimes au cours de la seule semaine écoulée. », explique Ruth du MSF.

Notons que depuis 2013 la population soudanaise croule sous le poids des conflits civils. Malgré des traités entre le gouvernement et les chefs rebelles au mois de septembre, 4 millions de personnes ont perdu la vie.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Human Right

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer