Côte d'IvoireCulture & LoisirsGabonPeople

Supposée relation amoureuse entre Makosso et Creol / Ce que dit la chanteuse gabonaise

Depuis plusieurs jours, la rumeur fait bon train sur internet. La toile avec sa communauté investigatrice prête une relation amoureuse au Général Makosso et la chanteuse Creol. Ou du moins, il se dit subtilement sur la toile que l’affinité entre les deux acteurs sur internet est douteuse. La chanteuse Créol a donné son avis sur ce qui se dit, dans un live sur son profil Facebook.

Publicité

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Lolo Beauté, la petite sœur du Général Makosso avait dans une vidéo interdit à la chanteuse Creol de se rapprocher de son grand frère. Elle aurait d’après ses dires, entendu dire sur internet, qu’ils entretiendraient tous les deux une relation amoureuse.

Creol dans sa réponse à Lolo Beauté a clairement dit ce qu’elle pensait de cette fameuse histoire d’amour qu’on lui prête. « Ton grand frère m’a appelée lors de l’un de mes directs sur Facebook. Avant ça, je n’avais jamais eu affaire à lui. Lolo Beauté, arrête d’empêcher ton grand frère de vouloir avoir une relation sentimentale. » A souligné Creol puis de mettre en garde Lolo beauté

Supposée relation amoureuse entre Makosso et Creol / Ce que dit la chanteuse gabonaise

« Quand je veux une personne, je la prends. En tant que petite sœur de Camille Makosso, apprends à lui accorder du respect. Arrête de te mêler de ses histoires. Il était au Burkina Faso lorsqu’il a pris sur lui de m’appeler en direct sur Facebook. S’il me plaît, il me plaît. C’est un homme. Quand Makosso a perdu sa femme, j’ai compati à sa douleur. » « Ce n’est pas intelligent de ta part, Lolo Beauté de toujours vouloir parler dans les affaires de ton frère. Makosso Camille n’a pas besoin de rester pendant dix ans dans son veuvage. » a conclu l’artiste gabonaise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page