Société

Syrie : L’ONU accuse Damas de crimes contre l’humanité dans la Ghouta

Une commission d’enquête indépendante mandatée par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU vient de rendre son rapport.

Dans ce rapport, l’Organisation des Nations Unies (ONU) accuse ouvertement le gouvernement syrien de crimes contre l’humanité dans la région de Ghouta.

Publicité

« Les forces pro-gouvernementales syriennes ont commis en outre des crimes contre l’humanité en assiégeant l’enclave et en “affamant délibérément” 265.000 de ses habitants » (rapport ONU).

La commission a interrogé 140 personnes au cours de leur enquête. Il ressort de ces témoignages des atrocités et des actes de barbarie. En effet, les habitants de la région expliquaient comment ils ont survécu sous terre, sans pratiquement aucune nourriture ni aucune hygiène, d’où la conclusion de crimes contre l’humanité.

Des violences faites aux responsables religieux

L’enquête révèle des arrestations et des actes de tortures pratiqués par des membres des groupes Jaïch al Islam, Faylak al Ahman, Ahrar al Cham et Hayat Tahrir al Cham sur des membres de groupes religieux minoritaires.

Autre chefs d’accusation. Des groupes terroristes ayant dirigé pendant 5 ans la Ghouta sont accusés de crime de guerre. Se référant au rapport, environ 20.000 combattants auraient torturé des civils dans la région assiégée, et lancé des attaques aveugles sur la ville de Damas.

Selon la commission, certaines frappes qui ont visé de manière indiscriminée des civils se déciment en crimes de guerre.

Emeraude ASSAH

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer