Inspiration

Tererai Trent, l’Africaine qui fait partie des femmes les plus inspirantes du monde

Tererai Trent, l’Africaine qui fait partie des femmes les plus inspirantes du monde

Tererai Trent, une universitaire défenseuse de l’autonomisation des femmes et humanitaire d’origine zimbabwéenne, a reçu une statue en bronze pour son rôle dans la promotion de l’égalité et de l’autonomisation des filles et des femmes.

L’auteure basée aux États-Unis a été classée parmi les 10 femmes les plus inspirantes au monde «sculptées pour l’égalité des droits». Tererai Trent aura sa statue de bronze grandeur nature érigée au Rockefeller Center de New York le 26 août 2019, lors du lancement de Statues pour l’égalité, un projet qui vise à équilibrer la représentation des sexes dans l’art public.

Publicité

La statue se tiendra aux côtés d’autres femmes distinguées qui ont reçu le même honneur, notamment la milliardaire Oprah Winfrey, la défenseuse de l’environnement Jane Goodall, l’actrice Cate Blanchett, la militante Janet Mock, l’actrice Nicole Kidman, la chimiste Tracy Dyson, la gymnaste olympique Gabby Douglas et l’auteure Cheryl Strayed.

Venant d’une société où les femmes n’avaient pas le droit de posséder des biens, à l’âge de 18 ans, elle était déjà mariée avec des enfants. Cependant, elle apprenait elle-même à lire et à écrire avant de se retrouver aux États-Unis il y a environ 21 ans pour y chercher une éducation.

L’universitaire basée aux États-Unis, qui croit que son passé l’a menée là où elle se trouve actuellement, est la fondatrice de Tererai Trent International, qui prône une éducation de qualité pour tous les enfants, sans distinction de sexe ou de contexte socio-économique.

Dans son village, bien qu’elle ne bénéficiait pas d’un environnement propice pour réussir, Trent avait un rêve. Elle explique qu’elle pouvait se représenter pour aller en Amérique, dans un avion.

Elle a déclaré: «Je n’avais jamais été dans un avion auparavant, mais je me suis vue porter un sac sur le campus et assister à des cours. J’avais une image mentale comme si j’étais là. Je pouvais me voir obtenir mon diplôme et obtenir un doctorat”.

Pub


Elle ajoute que «ces images étaient si vivantes pour moi».

Trent écrivait ses rêves, mettait le papier dans une boîte et l’enterrait.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer