InternationalPolitique

Terrorisme / Le chef de Daesh tué « en combattant les ennemis de Dieu »

Dans un message audio, diffusé le mercredi 30 novembre, le porte-parole de Daesh, Abou Omar al-Muhajir, a annoncé la mort de son chef Abou Hassan Al-Hachimi al-Qourachi, précisant qu’il a été tué « en combattant les ennemis de Dieu».

Le chef de la nébuleuse terroristes Daesh est mort. C’est ce qu’annonce son organisation terroriste. Al Qourachi serait mort les armes à la main, selon le récit de Daesh. Après la mort de leur chef, Daesh avait désigné Abou Al-Hussein al-Qourachi «nouveau calife des musulmans». Le nouveau chef se réfère à la tribu du prophète Mahomet dont le «calife» autoproclamé doit être un descendant.

Le premier chef de l’organisation, Abou Bakr al-Baghdadi al-Qourachi, avait été tué lors d’un raid américain en 2019 en Syrie et son successeur, Abou Ibrahim al-Hachimi al-Qourachi, a été éliminé en février dans une opération des forces spéciales américaines dans le nord-ouest du pays. Après une montée en puissance fulgurante en 2014 en Irak et en Syrie, Daesh a vu son «califat» autoproclamé fondre.

Depuis, l’organisation terroriste tente le tout pour le tout pour exister. Les actions d’éclat se multiplient mais ne sont plus aussi spectaculaires et sanglantes comme par le passé. C’est qu’entre temps, Al Qaeda lui mène une concurrence impitoyable et les deux organisations s’autoflagellent au vu et su de tous. On ne sait pas encore les circonstances réelles de la mort du chef de Daesh.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!