AfriqueSociété
A la Une

Thaïlande: le Premier ministre s’emporte et asperge des journalistes avec du désinfectant

Le Premier ministre thaïlandais a fait un autre coup bizarre sur la presse. Selon Reuters, l’incident s’est produit mardi à la fin de la conférence de presse hebdomadaire de Prayuth Chan-ocha à Bangkok, quand il a été interrogé sur les changements potentiels dans son cabinet.

Des questions de remaniement tourbillonnent depuis la semaine dernière, après que trois de ses ministres aient été reconnus coupables de sédition pour les rôles dans les manifestations de 2013-2014 contre l’ancien gouvernement.

Prayuth a refusé de manière prévisible de répondre directement à la question et a insisté sur le fait qu’il n’était pas familier avec la situation.

«Y a-t-il autre chose à demander?» dit-il sur un podium. «Je ne sais pas, je ne l’ai pas vu. N’est-ce pas quelque chose que le Premier ministre devrait savoir en premier? »

Quelques instants plus tard, Prayuth s’est éloigné du micro et s’est approché de la première rangée de journalistes avec un petit vaporisateur de désinfectant à la main. Il s’est ensuite couvert le visage d’un masque, puis a aspergé les journalistes de désinfectant avant de s’éloigner.

Prayuth est arrivé au pouvoir en 2014, après avoir dirigé un coup d’État militaire contre l’ancien gouvernement. Il est connu pour s’en prendre aux journalistes et utiliser des tactiques amusantes pour éviter les questions délicates.


Reuters rapporte qu’il a «précédemment caressé l’oreille d’un journaliste» et jeté une peau de banane sur une équipe de tournage. En 2018, il est apparu devant la presse avec une découpe grandeur nature de lui-même et a dit aux journalistes de sortir de la scène.

En début d’année, le roi Rama X de la Thaïlande fou de rage avait brisé les chevilles de sa sœur.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page