Nigeria

Tiwa Savage : « J’ai honte d’être Nigériane »

Tiwa Savage a déploré les défis auxquels sont confrontées les Nigérianes. Au cours des derniers jours, les questions qui touchent aux femmes ont été au cœur des débats sur les réseaux sociaux.

Le présumé viol de l’épouse d’un chanteur par le pasteur Biodun Fatoyinbo, a suscité ce débat. Quelques jours après l’accusation de viol, la vidéo du sénateur Elisha Abbo agressant une mère allaitante est devenue virale, ce qui, une fois de plus, a provoqué une nouvelle vague d’indignation chez les féministes du pays.

Réagissant à ces incidents, Tiwa Savage a exprimé sa colère, affirmant qu’elle a honte d’être Nigériane.

Publicité

La chanteuse a déclaré qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour bien élever son fils afin qu’il évite de se comporter de manière dégoutante envers les femmes.

« Je ne sais pas où nous nous sommes trompés en tant que nation, car les femmes sont si mal traitées. La semaine dernière a été remplie d’informations très inquiétantes sur les femmes. Personnellement, je ne peux plus me taire. Je dois faire plus que partager une publication. Est-ce qu’on mérite tout ça ?

Aujourd’hui, j’ai honte d’être nigériane. La façon dont les femmes sont traitées est dégoutante. Je me fiche des commentaires négatifs, j’ai dit ce que j’avais à dire. Je suis tellement affectée par tout ceci, pourquoi ? pourquoi ?

Tiwa Savage : « J’ai honte d’être Nigériane »

« Les mères, les épouses, les petites filles sont maltraitées, violées, sous-payées, méprisées. J’ai un fils et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour élever un homme bien. Celui qui aimera une reine et la protégera, que Dieu me vienne en aide.

Tiwa Savage : « J’ai honte d’être Nigériane »

La haine est trop forte, comment pouvons-nous continuer comme ça. Dans chaque secteur, les femmes sont maltraitées pour des choses où les hommes s’en tirent à bon compte. Foutez le camp avec cette mentalité rétrograde.

Tiwa Savage : « J’ai honte d’être Nigériane »

Si elle réussit, elle doit avoir couché avec un directeur… Si elle est violée, pourquoi a-t-elle porté ce vêtement ? Putain de masculinité toxique dans cette société. Nous sommes des femmes, nous devons être protégées n’oubliez pas.

Tiwa Savage : « J’ai honte d’être Nigériane »

Pub


« Aucun homme, je le répète, aucun homme ne peut supporter le chagrin d’amour, la douleur que les femmes ressentent quotidiennement. N’en parlons même pas par des douleurs de l’accouchement ou de l’éducation d’un enfant.

Tiwa Savage : « J’ai honte d’être Nigériane »

Et vous ne pouvez pas les aimer et les protéger. Honte aux hommes qui violent et abusent. Vous êtes physiquement plus fort que nous. HONTE À VOUS, LÂCHES », a-t-elle écrit

Crédit photo : correctng

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer