PolitiqueSénégalSociété

Sénégal: trois langues étrangères supprimées au collège…Les raisons

C’est une suppression qui crée de la frustration chez les enseignants des langues citées. Selon le ministère de l’éducation nationale qui annonce cette suppression, il s’agit d’une mesure qui vise à ”promouvoir l’enseignement des sciences en fermant certaines classes de langues peu étudiées”.

Désormais dans les collèges du Sénégal,  l’enseignement de la langue allemande, du russe et du latin seront supprimés.

Publicité

Sénégal: trois langues étrangères supprimées au collège...Les raisons

Dès l’année prochaine, choisir une langue comme option en classe de 4e ne sera plus possible. Même chose pour la classe de 3e. En lieu et place de la formation des littéraires, le Sénégal a dit avoir besoin d’ingénieurs, et de mathématiciens.

Ainsi donc, l’enseignement des trois langues précitées seront donc remplacées par des cours obligatoires de physique ou chimie. Avis que ne partagent pas du tout des professeurs sénégalais d’allemand

“Je ne comprends pas, d’autant plus qu’on a quand même plus de 140 établissements dans lesquels l’allemand est enseigné, on a pratiquement 200 professeurs d’allemands. Culturellement, l’Allemagne compte beaucoup aussi. Économiquement l’Allemagne est la première puissance en Europe, si je ne me trompe. Je trouve que c’est extrêmement important”, a fait savoir Oumou Khairy Diallo, enseignant l’allemand à Dakar depuis 24 ans.

Sénégal: trois langues étrangères supprimées au collège...Les raisons

Pour bon nombre d’associations de promotion de la langue allemande, cette suppression va jouer sur les relations entre le Sénégal et l’Allemagne. “Cette coopération matérialisée par la présence de pas mal d’entreprises et pas mal de fondations allemandes ici au Sénégal, existe déjà”.

Les Allemands peuvent dire : s’ils ne s’intéressent pas à nous, pourquoi nous devons nous intéresser à eux?”, a expliqué de son côté, Saliou Mbaye, professeur d’allemand à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar. Les associations de professeurs sont en pleine concertation, espérant encore pouvoir faire revenir les autorités sénégalaises sur leur décision.

Yao Junior L

Articles similaires

2 commentaires

  1. C’est vraiment gauche cette décision!je ne comprend même pas comment nous reflechissons en afrique!est ce la suppression de ces langues qui va generer les ingénieurs et mathematiciens?vraiment…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page