Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: trois proches de Laurent Gbagbo écopent de 30 mois de prison ferme

Le tribunal de première instance d’Abidjan Plateau a prononcé son verdict vendredi dernier contre trois proches de l’ancien président Laurent Gbagbo. Il s’agit de Sébastien  Dano Djédjé, Justin Koua, et Nestor Dahi, poursuivis pour «trouble à l’ordre public», «violence et voie de fait», «discrédit sur une décision de justice» et «rébellion». Ils ont été condamnés à 30 mois de prison ferme et à payer 100 000 Fcfa d’amende.

Côte d'Ivoire: trois proches de Laurent Gbagbo écopent de 30 mois de prison ferme

Publicité

L’information donnée par Kaoci, fait savoir que, sur quatre accusations à leur encontre, c’est finalement sur des faits de «discrétion sur une affaire de justice» qu’ils ont été jugés. Pour les autres chefs d’accusation, ils  ont été reconnus non coupables.

Les condamnés avaient été arrêtés le 4 mai 2015. Et le vendredi dernier, après plus de quatre heures d’audience, la juge Blanche Abané rend son verdict: 30 mois d’emprisonnement  alors que le  procureur avait requis 36 mois de prison et cent mille Fcfa d’amende

Malgré l’absence de preuve de leur culpabilité, les trois ont été condamnés à 30 mois de prison… la partialité de la justice ivoirienne est flagrante et son deux poids deux mesures dans le traitement des procédures pénales en fonction que tu sois pro-Gbagbo ou pro-pouvoir me désole“, déplore aussitôt le verdict tombé, Maitre Ange Rodrigue Dadjé. Ce dernier compte interjeté appel. C’est ce qu’il dit avant de préciser: “les décisions qui sont entrain d’être rendues pour les pro-Gbagbo vont nous servir de jurisprudence pour les 10 ans à venir, même quand ce pouvoir ne sera plus là”.

Les trois condamnés du jour avaient été arrêtés après avoir défendu Laurent Gbagbo en qualité de président du Front populaire ivoirien (FPI), d’où sortira l’expression “Gbagbo ou rien”, quand une manœuvre politique tentait d’imposer Pascal Affi N’Guessan.

Les condamnés ont fait déjà deux ans de détention préventive. Avec leur condamnation,  Justin Koua restera encore en prison pour 6 mois; Nestor Dahi lui va passer  9 mois en prison puisqu’il est détenu depuis 1 an 9 mois. Le ministre Dano Djédjé qui avait bénéficié d’une mesure de liberté provisoire après sept mois de détention en décembre 2015, est toujours en liberté puisque aucun mandat de dépôt lui a été décerné.

Publicité 2

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page