DiversReligionSociété

Un missionnaire américain criblé de flèches par la tribu la plus isolée au monde

John Chau n’aura pas réussi la mission qu’il s’est assignée en se rendant sur l’île de North Sentinel. Ce missionnaire américain de 27 ans, parti convertir les habitants de cette île, a été tué par des flèches tirées par ces derniers.

La mort par flèche du missionnaire américain John Allen Chau sur l’île indienne de North Sentinel, remet au grand jour les débats sur cette localité, considérée comme la plus éloignée au monde. Ce Missionnaire chrétien a été tué après avoir reçu plusieurs flèches tirés par les aborigènes.

Le missionnaire était venu seul dans cette région isolée du monde afin de tenter de convertir ce peuple très fermé aux étrangers. Leur hostilité vis à vis des étrangers a conduit le gouvernement indien à interdire toute visite dans cette zone. Mais cette consigne n’a sans doute pas suffi à décourager l’évangéliste.

Publicité

Un missionnaire américain criblé de flèches par la tribu la plus isolée au monde

John Chau est donc parti seul à la rencontre de “la tribu la plus sauvage et la plus isolée du monde chrétien”, écrit le Daily Mail.

«Le jeune homme a été attaqué tout de suite avec une pluie de flèches, mais il a continué à marcher. Les pêcheurs ont vu que les aborigènes avaient attaché une corde au corps de l’homme et l’ont trainé. Puis, ils [les pêcheurs, ndlr] ont pris peur et se sont enfuis, avant de revenir dans la matinée du lendemain où ils ont vu le corps de Chau toujours sur la rive»  ajoute le journal Anglais, qui cite un témoin de la police.

L’homme ayant été transportée sur l’île par 7 pêcheurs, ces derniers sont en garde à vue à la police, qui a renonce à ouvrir une enquête à cet effet.

Un missionnaire américain criblé de flèches par la tribu la plus isolée au monde

Le corps de John Chau pourrait ne jamais être récupéré, les spécialistes des droits tribaux estimant qu’aucune charge ne pourra être déposée contre les membres de la tribu, qui est probablement la dernière datant du pré-néolithique.

Selon Pankaj Sekhsaria, spécialiste des îles Andaman et Nicobar, il serait «futile» d’essayer de récupérer le corps de M. Chau.

«Je ne pense pas que c’est une bonne idée de s’approcher davantage (des îles Sentinelles) car cela pourrait créer un conflit avec la communauté locale», a-t-il souligné auprès de l’AFP.

D’une surface équivalant à la moitié de Paris, l’île de North Sentinel se situe à une cinquantaine de km à l’ouest de la ville de Port Blair, capitale du territoire indien des îles d’Andaman et Nicobar.

Publicité 2

Selon l’ONG Survival International, les Sentinelles descendent des premières populations d’homo sapiens à être parties d’Afrique et vivent aux Andaman depuis 60 000 ans.

Hartman N’CHO

photo: Tahiti Infos

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. Ci les ivoirien avait tiré des flèches sur les colon et les mitionairs là ont alai vivre. Tranquil sans facebook et tous ses tralala d’hommes colonisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer