Afrique

Une étudiante nigériane invente une application pour détecter le paludisme

La lutte contre le paludisme reste un défi majeur à relever en Afrique. Cela a été démontré à plusieurs reprises à travers des programmes de l’Organisation Mondial de la Santé (OMS).

Publicité

Une jeune étudiante du nom de Ify Aniebo, inscrite à l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres, vient de faire une importante découverte. Cette jeune africaine consciente du danger que représente ce fléau sur le continent, a créé une application mobile permettant de déceler le paludisme.

Publicité 2

Cette une application, lorsqu’elle est installée sur un smartphone, transforme la caméra de ce téléphone en un véritable microscope qui permet d’analyser le sang d’un patient et d’identifier la présence du parasite responsable de la maladie. En outre, l’application permet de diagnostiquer le type de paludisme dont souffre le patient et peut ainsi recommander un traitement adapté.

La jeune étudiante nigériane a, elle-même, souffert de multiples infections durant son enfance et son adolescence. Elle espère que ses recherches dans le domaine des maladies tropicales, aideront à sauver « plusieurs millions de vies dans son pays le Nigeria et dans de nombreux pays africains ».

L’invention de cette application lui a valu d’être nominée parmi les finalistes du London’s International Student Innovation Awards 2016.
Pour rappel une autre application mobile permettant de lutter contre le paludisme avait déjà vu le jour en 2013 par le biais de jeunes étudiants ougandais. Cette application du nom de « Matibabu », qui signifie centre médical en swahili, permet d’effectuer l’examen en 15 mn sans obligation de consulter un médecin grâce à un matiscope, un système de lumière infrarouge pénétrant la peau du doigt et détectant les cellules rouges en faisant le tri entre les globules infectés et les globules sains, sans prélever une goutte de sang.

Ces applications innovantes conçues par de jeunes talents africains mériteraient d’être mieux valorisées et d’être connus auprès de populations africaines.

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page