Divers

Une femme traduit son époux en justice pour une incroyable raison

Les faits se sont déroulés en début de semaine à Matadi au Kongo-Central. A en croire plusieurs médias locaux, une femme a traduit son époux au tribunal pour une raison qui a surpris plus d’un.


A la question de savoir ce qui a motivé la femme à traîner son mari au tribunal, une source familiale proche de la femme explique que cette dernière l’aurait fait pour manque de transparence salariale.

Nos confrères de médiacongo expliquent que tout est parti d’un entretien que cette dame a eu avec un employé qui travaille dans la même entreprise que son époux. N’ayant pas supporté ce manque de confiance manifeste, la femme a décidé de traduire son époux en justice. Certaines indiscrétions laissent entendre que depuis trois années qu’ils sont mariés, l’homme n’a jamais déclaré le montant total de son salaire. Une attitude que la femme juge intolérable et inacceptable surtout que cette dernière de son côté, joue la carte de la transparence. La dame estime que s’il y a certains projets qui restent en souffrance, c’est parce que son mari n’a jamais voulu dévoiler son salaire.

Pour résoudre le problème, elle a jugé utile de traduire son mari devant une juridiction compétente pour trancher. Notre source ajoute par ailleurs que l’avocat à qui la dame a confié son affaire a entrepris des démarches pour la convaincre de retirer le dossier du tribunal pour le résoudre en famille. Aux dernières nouvelles, la dame ne s’était pas encore prononcé face à ce conseil de l’homme de lois. Mais pour plusieurs observateurs, ce conseil est le mieux indiqué.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer