À la UneAsie

Une mère célibataire de neuf enfants condamnée à mort plaide pour sa vie

Une mère de neuf enfants a été condamnée à mort en Malaisie après avoir été reconnue coupable de possession et de distribution de drogue.

Hairun JalmanI, 55 ans, a été condamné à mort la semaine dernière par la Haute Cour de Tawau à Sabah, après avoir été arrêtée avec 113,9 g de méthamphétamine en 2018.

Publicité

Son cas a attiré l’attention du monde entier après qu’une vidéo d’elle a été partagée sur les réseaux sociaux.

Une mère célibataire de neuf enfants condamnée à mort plaide pour sa vie

La vidéo capture le moment où JalmanI a appris qu’elle serait condamnée à mort pour des infractions liées à la drogue.

On peut la voir dans la vidéo en train de pleurer et de plaider pour sa vie alors qu’un officier l’escorte hors de la salle d’audience.

La scène a incité Amnesty International Malaisie à s’exprimer sur la façon dont les femmes sont traitées dans le pays.

Ils ont révélé que 95% de toutes les femmes condamnées à mort en 2019 ont été condamnées pour des infractions liées à la drogue.

Publicité 2
Une mère célibataire de neuf enfants condamnée à mort plaide pour sa vie

Amnesty International Malaisie a déclaré que les femmes qui ont été prises en train de vendre de la drogue sont victimes de violence, d’abus et d’exploitation par d’autres, mais en vertu des lois en vigueur, ces facteurs ne sont pas pris en compte lors de la condamnation de ces femmes.

S’exprimant sur Twitter, Amnesty International Malaisie a écrit : « Les chances de vie de Hairun étaient contre elle. C’était une mère célibataire dans l’État le plus pauvre de Malaisie qui essayait de subvenir aux besoins de 9 enfants. Son cas est un exemple de la façon dont la peine de mort en Malaisie punit les pauvres avec des discriminations particulières. Surtout contre les femmes. »

L’Ong ajoute : « Pourquoi le droit à la vie est-il si facilement nié par le gouvernement ? Qui est protégé lorsqu’une mère célibataire de neuf enfants est condamnée à mort et retirée de ses enfants ? Quelle justice est rendue lorsque les inégalités structurelles et les oppressions qui ont créé les conditions de sa charge sont palpables ? »

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page