À la UneAfriqueBurkina FasoPolitique

Urgent-Burkina Faso / Le gouvernement suspend RFI pour apologie du terrorisme

Après le Mali, le Burkina Faso part en guerre contre la désinformation propagée par Radio France Internationale. Dans un communiqué ce samedi 3 décembre, le gouvernement de transition a expliqué pourquoi il ordonne immédiatement la suspension de cette radio.

RFI n’émettra plus sur le territoire burkinabè. Et cela jusqu’à nouvel ordre. C’est la décision unilatérale prise par les autorités du Burkina en réaction à un comportement hautement délictuel de Radio France Internationale. Les autorités du Burkina n’ont pas digéré le relai dont s’est fait complice la radio française, en donnant la parole à un chef terroriste.

Parlant d’un « message d’intimidation des populations », le gouvernement burkinabè estime qu’en procédant ainsi RFI se fait le relai d’une action terroriste, mai surtout « ce média contribue ainsi à une manœuvre désespérée des groupes terroristes en vue de dissuader les milliers de Burkinabè mobilisés pour la défense de la patrie« .

Urgent-Burkina Faso / Le gouvernement suspend RFI pour apologie du terrorisme

RFI se serait rendu aussi coupable d’une entreprise de désinformation aux yeux du gouvernement burkinabè. En effet, selon les hommes du Capitaine Traoré, RFI a véhiculé le fait que le chef de la Transition a parlé d’une tentative de coup d’Etat. Alors que ce dernier n’aurait évoqué que des velléités de déstabilisation. Il s’agit de jeter le discrédit sur la lutte de la Transition, dénonce le gouvernement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!