Monde

Les utilisateurs de Facebook Messenger sont sous la menace d’un dangereux virus

Problème pour les utilisateurs de l’application de messagerie Messenger. Facebook Messenger subit en ce moment une cyberattaque par le biais d’un virus.

Les utilisateurs de Facebook Messenger sont actuellement, l’objet d’une cyberattaque.  L’information a été diffusée par L’Obs. Le média a confirmé que le virus va jusqu’à installer des logiciels malveillants et peut obtenir les données personnelles des utilisateurs. Il se diffuse grâce à des faux liens vidéo.

David Jacoby, chercheur en sécurité a été le premier à mettre en garde les utilisateurs de Facebook Messenger contre ce virus. Ce chercheur, travaillant pour la société informatique Kaspersky, a expliqué, « Il y a quelques jours, j’ai reçu un message d’une personne avec qui je parle très rarement. J’ai su que c’était quelque chose de suspect ».

Comme indiqué, le virus se propage par le biais de faux lien envoyé par des contacts ou par des publicités. Si un utilisateur de Facebook Messenger ouvre ses liens et installe un de ces faux programmes, son ordinateur sera immédiatement infecté de publicités et le virus commencera à se propager. Certains utilisateurs reçoivent un message d’une connaissance ou d’un inconnu les incitant à cliquer sur un lien pour découvrir une vidéo. En se laissant piéger, la victime est redirigée vers une page imitant l’interface d’un lecteur de vidéo. Un clic sur le bouton lecture suffit à ouvrir plusieurs liens et à entamer le processus d’infection.


Pour éviter d’être pris au piège par ce type de campagne publicitaire frauduleuse, vous devez faire très attention aux liens que vous ouvrez sur votre ordinateur et n’installez aucun programme provenant d’une source inconnue. Aussi, il est important de noter que le virus peut toucher n’importe qu’elle zone géographique. Tous les utilisateurs de Facebook Messenger dans le monde sont exposés à cette menace.

Le géant américain Facebook a très vite réagi: « Si nous soupçonnons la présence d’un logiciel malveillant dans votre ordinateur, nous vous proposerons par le biais de nos partenaires de confiance une analyse anti-virus gratuite », a indiqué un porte-parole auprès de ZDNet.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page