Sport

Vidéo embarrassante : le footballeur Kurzawa, victime de chantage

Layvin Kurzawa vient de vivre une étrange épreuve extrasportive. Le latéral gauche a été victime d’une bande de malfaiteurs qui souhaitait lui extorquer 100 000€. Les auteurs auraient obtenu une vidéo dans laquelle l’ancien de Monaco aurait eu des propos déplacés à l’encontre de Didier Deschamps.

Une nouvelle affaire de vidéo embarrassante au PSG ? Europe 1 révèle ce lundi que le latéral gauche du PSG, Layvin Kurzawa, a été victime cet été d’une tentative d’extorsion de la part d’une bande de malfaiteurs.

Ces derniers, en possession d’une vidéo qui montrerait le joueur tenir des propos déplacés à l’égard de Didier Deschamps – sélectionneur de l’équipe de France –, auraient tenté de lui soutirer une forte somme d’argent, en échange de l’enregistrement.

Publicité

Deschamps visé

Ladite vidéo serait tombée entre de mauvaises mains “quelques jours” après une soirée passée par l’international français dans un bar à chicha parisien, au cours de laquelle Layvin Kurzawa – accompagné d’amis – se serait lâché au sujet de Didier Deschamps. Une scène filmée par des clients de l’établissement et récupérée par les maîtres-chanteurs qui auraient exigé auprès du joueur de se faire remettre 100.000 euros cash en échange de l’enregistrement. La somme de 200.000 euros a également été évoquée par une source proche de l’enquête.

Mais comme dans l’affaire Valbuena, note Europe 1, les enquêteurs de la police judiciaire, rapidement prévenus par le joueur, ont réussi à se faire passer pour des intermédiaires, fixant un rendez-vous à la bande de malfaiteurs.

plusieurs suspects ont été mis en examen. Les policiers, prévenus par le joueur, ont réussi à se faire passer pour des intermédiaires auprès des maîtres-chanteurs.

Plusieurs mises en examen

Les écoutes mises en place par les policiers de l’Office central de lutte contre le crime organisé (OCLCO) semblent d’ailleurs avoir démontré que les maîtres-chanteurs avaient bel et bien l’intention de s’en prendre physiquement au joueur. Suffisant pour déclencher des interpellations le jour de la “fausse” transaction.

Ainsi, détaille Europe 1, trois suspects ont été interpellés en flagrant délit près du domicile du joueur, puis deux complices présumés quelques semaines plus tard. Les cinq hommes – quatre seulement selon l’AFP – ont été mis en examen et placés en détention provisoire, dans le cadre d’une information judiciaire confiée au parquet de Versailles.

Publicité 2

nouvelobs

 

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page