Côte d'IvoireCulture & LoisirsLifeStylePeople

Vitale déclare : « j’ai eu beaucoup d’entrées d’argent grâce à mon buzz avec Momo Wang »

Vitale a enfin levé le voile sur son fameux mariage avec Momo Wang. Il y a deux semaines environs, elle informait toute la toile qu’elle n’était en réalité pas mariée à Momo Wang. Les deux acteurs du Showbiz ont monté cette fameuse histoire d’amour de toute pièce, juste pour la sortie du single « Mon bébé ». Après son aveu, Vitale révèle donc le bénéfice de ce buzz.

Le suspense a duré plusieurs mois. Vitale a entretenu la toile avec une fameuse histoire de mariage entre elle et le producteur ivoirien Momo Wang. Heureusement, ils ont fini par révéler qu’il s’agissait simplement d’une mise en scène pour un projet musical, la sortie du single de Vitale « Mon bébé ».

Publicité

Quelques jours après la vérité sur l’affaire, vitale révèle avoir eu un résultat satisfaisant. Elle a listé ses acquisitions grâce à ce buzz qui a bien secoué internet.

« J’ai eu beaucoup d’entrées d’argent grâce à mon buzz avec Momo Wang. J’ai eu des contrats de publicité. Et même une voiture. Oui, la voiture que je roule actuellement, c’est grâce à ce buzz que j’ai pu l’obtenir.
Je passe sur de grandes chaînes de télévision. Même celles où je payais avant d’être diffusée, avec ce buzz, je passe désormais gratuitement
« , a soutenu la patronna du coupé décalé.

Puis d’éclaircir les lanternes sur son attitude en tant que star.

« Je ne fais plus trop d’efforts pour passer à une émission télé. Pour certaines personnes, je suis une femme sans dignité. Je suis désolée. Je m’inscris en faux contre une telle allégation à mon encontre. Je ne suis pas naïve. Je dirai plutôt que je suis intelligente. Je travaille avec ma tête. Ce buzz était très bien calculé. Je n’ai fait que servir aux ivoiriens le plat qu’ils aiment ; c’est-à-dire le buzz« , a poursuivi Vitale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page