À la UneAfriqueSanté

Zimbabwé/ 3 ministres meurent, frappés par la Covid-19, en une semaine

Le Coronavirus semble avoir un problème bien particulier avec le pays de Robert Mugabé. C’est assurément le pays africain dont le gouvernement a été et est toujours durement frappé par la pandémie. Un dernier ministre vient d’en mourir.

Publicité

Le ministre des Transports et du Développement des Infrastructures zimbabwéen a été emporté par la Covid-19, le vendredi 22 janvier. C’est ce qu’indique un communiqué du gouvernement local. Son décès marque un coup dur pour le gouvernement zimbabwéen.

Décédé de la Covid-19 le vendredi dernier, Joel Matiza est le quatrième ministre du pays qui est frappé par le virus et qui y laisse la vie. Sa mort est d’autant douloureuse qu’elle intervient quelques jours seulement après celle d’un autre haut dignitaire du régime.

En effet, le 20 janvier, les Zimbabwéens apprenaient la mort de leur ministre des Affaires étrangères Sibusiso Moyo. Aussi appelé  » Général Chéri », ce dernier s’est fait remarquer en annonçant le coup d’Etat contre feu Robert Mugabé.

Le 15 janvier, la ministre des Affaires provinciales de la province du Manicaland dans l’est du pays, Ellen Gwaradzimba, est aussi décédée des suites de la Covid-19.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page