AfriquePolitique

Zimbabwe : vers un retour de Robert Mugabe sur la scène politique ? (vidéo)

Depuis quelques jours, une rumeur circule, annonçant le retour de l’ancien président zimbabwéen, Robert Mugabe, sur la scène politique.

Le président actuel, Emmerson Mnangagwa a admis être troublé par les rapports selon lesquelles Robert Mugabe est directement lié à un nouveau parti politique. Mugabe aurait donné sa bénédiction au Nouveau Front Patriotique (NPF), crée par un ancien membre du Zanu-PF, Ambrose Mutinhiri.

Publicité

M. Mutinhiri, vétéran de la guerre d’indépendance et fidèle soutien de Robert Mugabe, a démissionné en tant que député et membre du Zanu-PF la semaine dernière, pour former son parti et s’opposer à Emmerson Mnangagwa.

« Le parti est outré par la façon inconstitutionnelle dont Robert Mugabe a été chassé du pouvoir. Chassé par des criminels qui ont honteusement abîmé la démocratie zimbabwéenne », a souligné le parti dans son premier communiqué.

Resté très discret depuis son départ, Mugabe est apparu en photo auprès d’Ambroise Mutinhiri, attisant les rumeurs de son retour.


Selon le site d’actualité briefly, Mutinhiri aurait rencontré Mugabe dimanche, et l’ancien président l’aurait félicité pour son courage et son audace. Il a souligné que le Zimbabwe a besoin de personnes comme lui pour préserver l’héritage du pays.

Cette situation ne laisse pas indifférent M. Mnangagwa. S’adressant mercredi dernier aux jeunes de la Zanu-PF pour la première fois depuis sa prise de pouvoir, il n’a pas manqué d’évoquer la rumeur sur le retour de M. Mugabe.


« Actuellement, il y a une rumeur qui circule, et nous ne sommes pas satisfaits par les reportages des médias sur ce que l’ancien président envisage de faire. Mais nous mènerons des enquêtes. Rappelez-vous, la voix du peuple est la voix de Dieu », a déclaré Mnangagwa.

Publicité 2


Le Président Mnangagwa a exhorté les jeunes à s’impliquer activement dans la politique et à se mobiliser sur les réseaux sociaux. Il a noté que le Zanu-PF compte sur la jeune génération pour être proactive. Il a également appelé les jeunes à éviter toute sorte de violence, d’intimidation ou de discours de haine, avant, pendant et après les prochaines élections.

Crédit photo : afrikipresse

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer