DiversSénégal

Sénégal: Une ancienne internationale du Basket au tribunal pour escroquerie

Deux anciennes basketteuses du Sénégal, Aïda Ndong et Rokhaya Pouye dite Aya, étaient devant le tribunal de Dakar ce jeudi. Aïda Ndong se plaignait contre sa camarade d’une escroquerie de 40 millions Francs CFA. Les deux femmes sont membres de l’amicale internationale des anciennes basketteuses du Sénégal.

Aïda Ndong reproche également à Aya d’avoir fait une rétention du récépissé de l’association.

Publicité
L’origine des 40 millions

A la barre, il est ressorti qu’Aya Pouye a été élue en 2008 en qualité de présidente de l’association, et ce jusqu’en 2012. D’après la plaignante, à la fin de son mandat, Aya a demandé une prolongation pour organiser le tournoi international de Bonaventure Carvalho. Selon elle, Aya a organisé un bal à la place. « Après cette soirée, Aya a refusé qu’on aille à des élections. C’est dans ce cadre qu’une assemblée générale extraordinaire a été tenue le 25 Mai 2013, au stade Marius Ndiaye, et j’ai été élue présidente en vertu des dispositions de l’article 14 du statut de notre structure. Je dois préciser que les 2/3 des membres de l’amicale étaient présentes. Et Aya a été informée par voie d’huissier de cette assemblée, même si elle a refusé de venir ».

Un changement de compte bancaire

Après avoir été changée, l’ex présidente de l’association, Aya, a refusé de donner le récépissé à son successeur. Selon elle, cela présage d’une gestion nébuleuse, surtout qu’elle aurait changé le compte bancaire de l’association. En outre, la plaignante a fait savoir que l’accusée recevait des chèques de la Socabeg sans les déclarer. « Elle nous informait seulement des chèques de la Lonase. On était financés à hauteur de 40 millions de francs par des sponsors et des mécènes. Et, elle n’a jamais voulu nous rendre compte ». Pour sa défense, Aya réfute le fait qu’elle ne soit plus la présidente de l’association. Elle fait également savoir que les fonds ne dépassent pas 12 millions.

Publicité 2


« J’organisais des conférences religieuses et des voyages. Les décaissements se faisaient suivant les règles de l’art avec ma signature et celle de la trésorière. J’ai amené 14 membres à la Mecque».

Aya Pouye risque 2 ans avec sursis. Le dossier sera vidé le 22 mars prochain.

Tags

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer