Couple: une étude explique pourquoi les femmes âgées se désintéressent du s3xe

0

Avec le temps, les femmes âgées sont de moins à moins intéressées par les rapports s3xuels. Mais ce n’est pas nécessairement parce qu’elles ont perdu toute envie. Selon une étude publiée récemment dans la revue Ménopause, plusieurs d’entre elles sont juste inquiètes que ce moment intime se transforme en source de douleur.

L’étude fait allusion à une maladie appelée syndrome génito-urinaire, un terme générique pour les divers problèmes vésicaux et v*ginaux qui affectent les femmes en phase de ménopause.

Publicité

Une étude menée sur plus de 1 500 femmes, âgées de 55 ans et plus, a révélé que 45% des femmes ménopausées ressentent « habituellement » ou « régulièrement » de la douleur ou de l’inconfort pendant les rapports s3xuels et que la peur de cette douleur pouvait les empêcher d’avoir des relations s3xuelles.

D’autres problèmes auxquels les femmes ménopausées sont généralement confrontées comprennent le rétrécissement des parois v*ginales (qui peut causer de la douleur), les troubles de la vessie, et le manque d’un partenaire intéressé.

En plus du syndrome génito-urinaire qui est peu connu, les femmes âgées souffrent de vaginisme, une condition qui provoque le rétrécissement des muscles v*ginaux lors des rapports s3xuels.

Les chercheurs du centre Kaiser Permanente aux États-Unis, spécialisés dans les recherches sur la santé affirment que les résultats obtenus au cours de leurs recherches soulignent la nécessité pour les médecins d’engager les conversations plus honnêtes et plus ouvertes avec leurs patientes âgées, afin de mieux explorer les traitements possibles.

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---