SantéSociété

8 000 agents de santé ont été infectés du COVID-19 en Afrique – OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a révélé que plus de 8 000 agents de santé ont été infectés par la nouvelle maladie à coronavirus (COVID-19) en Afrique.

L’agence internationale de la santé a fait cette annonce dans un tweet partagé sur son compte Twitter officiel.

 « Plus de 8 000 agents de santé ont été infectés par # COVID19 dans la Région. C’est pourquoi la prévention et le contrôle des infections # La sensibilisation à l’IPC est vitale pour tous.  @WHO et ses partenaires ont formé plus de 50 000 agents de santé pour se protéger et protéger leurs patients, et vise à atteindre plus de 200 000 en 2020. L’Afrique du Sud est le pays le plus durement touché par COVID-19 avec 287 796 cas confirmés et 4 172 décès, suivi par le Nigeria avec 33 153 cas et 774 décès tandis que le Ghana a signalé 24 988 cas avec 139 décès. »

Publicité

Parallèlement, le bulletin hebdomadaire OMS Afrique sur les flambées et autres urgences pour la semaine 28, qui couvre le 6 juillet au 12 juillet et se concentre sur COVID-19, a fait état de l’augmentation des cas de virus au Ghana.

Il a déclaré que le Ghana a le troisième plus grand nombre de cas confirmés de COVID-19 dans la région au cours de la période, mais encore moins de décès.

 « Cependant, comme dans de nombreux autres pays de la région, les réglementations du confinement ont commencé à être assouplies à la mi-juin 2020, permettant aux écoles et aux universités de rouvrir et de rassembler jusqu’à 100 personnes pour les funérailles et les mariages ».

 « Dans le même temps, le nombre de cas confirmés augmente, y compris dans les lycées ».

 « L’engagement communautaire et la communication sur les risques liés à la distanciation physique, à l’utilisation de masques en tissu en public et à l’hygiène des mains sont désormais essentiels pour endiguer cette augmentation de la transmission », a déclaré l’OMS.

Selon le rapport, les deux premiers cas de COVID-19 au Ghana ont été confirmés le 12 mars 2020, chez deux personnes, qui étaient rentrées à Accra depuis la Norvège et la Turquie.

Il a indiqué que les régions du Grand Accra, d’Ashanti et du Haut-Ouest ont toutes enregistré des cas en mars 2020 et sont restées les zones les plus touchées du pays.

 « Le nombre de nouveaux cas a augmenté rapidement ces dernières semaines ».

 « Au 12 juillet, il y avait un total cumulé de 24 518 cas confirmés, avec 139 décès (taux de létalité de 0,6%) ».

 « Parmi les nouveaux cas quotidiens, 65% sont signalés dans le Grand Accra, 10% à Ashanti et 10% dans les régions de l’Ouest ».

 « La surveillance de routine représente 35% des nouveaux cas, tandis que la surveillance renforcée par la recherche des contacts et les voyageurs en quarantaine représente 65% des nouveaux cas ».

 « Au 12 juillet, un total de 421 (17%) cas confirmés avaient été signalés parmi les agents de santé ».

 « Au 3 juillet, un total de 316 798 tests avaient été effectués, avec un taux de positivité de 6,3% et un taux de tests en laboratoire de 107 pour 10 000 habitants par habitant », a-t-il déclaré.

Publicité 2

 L’OMS a déclaré que le taux d’attaque au niveau national était de 70 pour 100 000 habitants, mais plus élevé dans la région du Grand Accra à 239 pour 100 000 habitants.

 « Le taux dans la région de l’Ouest a été estimé à 87,2 pour 100 000 habitants et dans la région d’Ashanti à 78,1 pour 100 000 habitants ».

 « Les 16 régions du pays ont enregistré des cas et le taux d’attaque médian pour les régions est de 16 pour 100 000 habitants ».

 “À ce jour, un total de 20 187 cas (82%) ont été enregistrés comme récupérés au Ghana”, a déclaré l’organisation.

La semaine dernière, 90% du personnel du ministère de l’Éducation au Ghana ont été testés positifs au Coronavirus comme l’explique l’article ci-dessous …

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer