Cameroun

Affaire sextape: Le Dr Essomba prend la défense de Njie Clinton

Le Docteur Essomba était l’un des invités de l’émission ‘Club d’Elites’ de ce dimanche, 28 juillet, sur la chaîne de télévision Vision4. Interviewé par le journaliste Ernest Obama sur l’affaire de la sextape du footballeur camerounais et sur la demande d’explication qui lui a été adressé par le secrétariat général de la Fecafoot, l’universitaire estime qu’il faut différencier le footballeur Njie Clinton, du jeune homme qui a une vie privée.

Même si son acte est condamnable parce qu’il y a une atteinte à la pudeur, il reste que le Cameroun a besoin de son footballeur parce que son métier n’a rien à voir avec ses frasques sexuelles.

Publicité

Pour le Docteur Essomba, Njie Clinton ne devrait faire l’objet d’aucune sanction. Sa mauvaise conduite ne doit pas être ce sur quoi les uns et les autres doivent s’attarder mais ce qui doit intéresser les camerounais c’est son rendement au sein de l’équipe nationale. « Njie Clinton doit nous marquer les buts c’est ce qu’on attend fondamentalement de lui», a-t-il lâché.

Selon l’économiste, l’acte du Lion indomptable est le quotidien de tous « Nous sommes mal partis pour faire la morale à Clinton Njié. Le Cameroun, les Camerounais ne sont pas de grandes références en matière d’éthique. Ils font pire. Tout ce qu’on peut demander à Clinton c’est d’être discret dans ce genre d’acte parce qu’il est regardé par beaucoup de monde. Mais en réalité, en dehors de ce conseil d’ami, je ne vois pas très bien le lien qu’on tracerait entre cet acte strictement privé, que nous posons chaque jour (même ci c’est dans la nuit), avec ce qu’on attend de ce jeune homme, à savoir nous marquer les buts ».

Pour le professeur Owona Nguini, Njie Clinton doit présenter le plus rapidement des excuses publiques au peuple camerounais et faire dorénavant attention avec l’usage des téléphones androïdes. Car dit-il ces téléphones sont des mauvais traîtres parce qu’ils peuvent parfois jouer des sales tours à leurs utilisateurs.

Pour rappel, le footballeur Njie Clinton avait accidentellement publié une vidéo de ses ébats sexuels sur Snapchat. Conscient de l’énorme gaffe qu’il venait de commettre, l’attaquant du club russe a rapidement fait son mea culpa via les réseaux sociaux avec une raison purement technique. « Je regrette j’avais trop bu, je célébrais mon nouveau contrat et en voulant lire mes messages, j’ai appuyé sur le mauvais bouton », a indiqué Clinton Njie

 

Pub


Crédit photo: afrikmag

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer