Showbiz

Aya Nakamura dévoile les carrières auxquelles elle a renoncé pour la musique

Aya Nakamura a plusieurs fois fait des confidences sur son enfance, son adolescence, sa vie en famille etc… mais cette fois il s’agit des carrières auxquelles elle a renoncé par amour pour la musique.

Aya Nakamura connaît une ascension fulgurante aujourd’hui dans le milieu de la musique. Elle fait le buzz sur toutes les scènes grâce à ses tubes qui font danser.


Mais pour accéder à ce stade, la chanteuse malienne a renoncé à beaucoup d’opportunités. Elle s’est lâchée en tout dévoilant au magazine ELLE.

Elle explique dans son entretien avec le magazine, combien de propositions de choses personnelles qu’elle a eu à rejeter par amour pour la musique.

« J’ai envoyé balader la Fédération de natation, qui me trouvait des qualités d’athlète et voulait m’enrôler en compétition. Flemme. Je commençais à aimer le maquillage et c’est relou d’être tout le temps mouillé. J’adore dessiner et tous les murs de ma chambre étaient couverts de croquis. Alors j’ai voulu faire du modélisme, mais quand j’ai compris qu’il fallait dessiner tout le temps … », confie-t-elle.

Aujourd’hui la chanteuse exprime de la gratitude envers sa mère qui lui a inculqué le goût de la musique.

« Si je n’avais pas été malienne et si ma mère n’était pas griotte, je n’aurais jamais été Aya Nakamura » “Depuis toute petite, je kiffe la musique. Je disais à ma mère : ‘Franchement tu ne devrais pas chanter dans les aigus !’ Elle m’engueulait. ‘Mais qu’est-ce que t’y connais, toi ?’ Maintenant, elle veut faire un feat avec moi” a-t-elle laissé entendre.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Afrikmag

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer