EuropeMonde
A la Une

Al-Baghdadi: Sale temps pour la sœur de l’ex leader de l’Etat islamique

La Turquie a confirmé la capture de la soeur d’Abou Bakr al-Baghdadi, dans la ville d’Azaz, dans le nord de la Syrie, selon un haut responsable turc, qui a partagé une image de la carte d’identité de Rasmiya Awad.

Al-Baghdadi: Sale temps pour la sœur de l'ex leader de l'Etat islamique

Il n’y a pas grandes choses révélées sur Awad, âgée de 65 ans, mais la Turquie espère que sa capture donnera lieu à une mine de renseignements sur le groupe militant. Elle est actuellement interrogée par les autorités.

Publicité

“Elle est une mine d’or de renseignements. Ce qu’elle sait sur ISIS peut considérablement élargir notre compréhension du groupe et nous aider à attraper plus de méchants”, a déclaré le responsable turc.

Awad a été arrêtée lors d’une descente dans une unité de logement en conteneurs métalliques à Azaz, dans la province d’Alep, dans une région administrée par la Turquie depuis qu’elle a mené une opération visant à éliminer les militants de l’Etat islamique en 2016.

Al-Baghdadi: Sale temps pour la sœur de l'ex leader de l'Etat islamique

Le responsable turc n’a pas donné de détails sur la date de l’opération. Awad a été arrêtée aux côtés de son mari et de sa belle-fille, qui ont également été interrogés par les autorités turques.

Cinq enfants ont été retrouvés avec eux lors du raid, a déclaré le responsable. Des photos partagées par des responsables turcs montraient Awad vêtu d’un foulard abaya noir et de vêtements amples à motifs bleus.

La Turquie a décrit la découverte des parents de Baghdadi comme une aubaine pour ses informations sur l’Etat islamique, affirmant que cela aiderait le pays à mieux se protéger et à protéger l’Europe des terroristes.

Publicité 2


“Je ne pense pas qu’elle serait au courant de plans d’attaque imminents, mais elle pourrait connaître les itinéraires de contrebande. Elle connaît peut-être des réseaux auxquels Bagdadi faisait confiance, des gens en qui il avait confiance, des réseaux en Irak qui l’aidaient à faciliter ses propres voyages et ceux de sa famille”, a déclaré Mike Pregent, expert en lutte contre le terrorisme à l’Institut Hudson, à BBC World News.

“Cela devrait permettre à nos agents de renseignement américains et alliés d’avoir un aperçu des réseaux de l’EI et de la façon dont ils ont déplacé les membres de leur famille, comment ils ont voyagé et en qui ils avaient confiance”.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer