Santé : un bébé naît avec trois jambes…Explications

0

Décidément, la nature ne cesse de nous faire des surprises les plus inattendues. A en croire plusieurs médias en Inde, une femme nommée Srilatha Kanchanapally, 25 ans, a accouché d’une petite fille le 21 Mars à 4h23 dans un hôpital local.

D’après les médecins, tout se serait bien passé. Seulement, c’est la malformation physique du bébé qui a surpris plus d’un. Le bébé est né avec une jambe en plus c’est à dire une troisième. Mais deux jours après sa naissance, le nouveau-né a subi une opération pour qu’il soit libéré de cette troisième jambe.

Publicité

Selon les explications des médecins, ce membre en plus, était un « jumeau parasite » qu’il fallait éliminer. Il a fallu trois heures environ pour réaliser l’opération.

Santé : un bébé naît avec trois jambes...Explications

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que nous assistons à ce type d’anomalie physique sur un bébé à la naissance. L’on se souvient que le 21 janvier 2017, un bébé était né au centre médical Dhadeasugure, dans la ville de Raichur (Inde), située au sud de Bombay. Il est venu au monde avec quatre jambes, et deux p*nis, au cours d’un accouchement tout à fait normal, comme l’ont indiqué les médecins.

Santé : un bébé naît avec trois jambes...Explications

Publicité

« Pour nous, c’est un don de Dieu », avait expliqué à l’époque Lalitamma, la mère de 23 ans du nouveau né. Avec son mari, Chennabasava, 26 ans, ils ont refusé qu’une opération de l’enfant soit envisagée afin de lui retirer les membres surnuméraires. Lalitamma souhaite qu’il soit élevé exactement dans l’état dans lequel il est né. « Nous sommes pauvres et, de toute manière, nous ne pouvons pas payer le traitement », a-t-elle ajouté.

L’Inde se présente comme l’un des pays au monde où les malformations des bébés sont régulièrement constatés à la naissance. En deux mois, deux bébés avec des membres en plus ont été enregistrés dans quelques centres hospitaliers.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---