Nigeria
A la Une

Buhari agité face au spectre de centaines de morts mystérieuses au Nigeria

C’est l’inquiétude au Nigeria avec ce nombre élevé de morts inexpliquées dans l’État de Kano, dans le nord du pays. Le président Buhari a exprimé sa profonde inquiétude face à ce sombre scénario et craint qu’il ne soit dû au Covid-19.

En raison de cette nouvelle réalité dans son pays, le président Muhammadu Buhari a annoncé qu’une quarantaine serait imposée à Kano pour deux semaines supplémentaires, et qu’il enverrait une équipe gouvernementale pour enquêter.

Publicité

Mais suite aux enquêtes préliminaires, les autorités de l’État n’ont trouvé aucun lien avec le nouveau coronavirus.

« Nous n’avons jamais vu cela, depuis la grande épidémie de choléra dont nos parents nous ont parlé. C’était il y a environ 60 ans », a déclaré un fossoyeur de la région à la BBC selon le média. Ce sont en réalité des centaines de personnes qui auraient mystérieusement trouvé la mort dans cette communauté nigériane.

Le nombre de décès dans cette région est estimé à 640, a fait savoir le chef adjoint du groupe de travail de l’État de Kano sur le coronavirus, Sabitu Shaibu.

Le gouvernement de l’État a pour finir déclaré que « les rapports du ministère de la santé de l’État ont montré que la plupart des décès étaient causés par des complications liées à l’hypertension, au diabète, à la méningite et au paludisme aiguë ».

Ville commerciale et industrielle, Kano est devenu l’épicentre du coronavirus dans le nord du Nigeria.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page