À la UneBurkina FasoPolitique

Burkina / Le Capitaine Traoré enrôle de force un cyber-activiste qui donnait les positions des FDS aux terroristes

En déplacement dans la région du Centre-Nord, le Capitaine Ibrahim Traoré a échangé avec les populations dans la salle polyvalente de la ville de Kaya. Le chef de la Transition burkinabè a fustigé le travail de l’ombre des complices de rebelles et terroristes. De plus, il a réaffirmé sa détermination à travailler pour la reconquête du territoire, le retour de la paix et de la sécurité au Burkina Faso, ainsi que le développement du pays.

5

Le Capitaine Ibrahim Traoré est déterminé à combattre le terrorisme au Burkina. Sur de son fait, il s’est déplacé dans une ville qui avait été attaquée 24h avant par les terroristes. Cela après qu’un activiste sur les réseaux sociaux a donné la position stratégiques des militaires burkinabè dans la zone. Pour le Capitaine Traoré, ce comportement est à proscrire. Il s’étonne que des Burkinabè s’adonnent à ce genre d’actes antipatriotiques.

D’après le capitaine Traoré, il s’agit là d’une complicité avec les terroristes, suppôts de l’impérialisme, qui ne saurait être tolérer davantage. “Les faibles d’esprit se laissent manipuler par l’impérialisme ». Le Capitaine Ibrahim Traoré annonce donc les couleurs contre les complices cachés et ouverts des terroristes. Ils seront dénichés et répondront de leurs actes, a-t-il prévenu.

A cet effet, le Capitaine Traoré a fait savoir celui qui a donné la position des militaires burkinabè en facilitant leur attaque, a été mis aux arrêts. Magnanime, le Capitaine Traoré n’a pas ordonné son arrestation, mais a instruit l’armée de procéder à la formation de cet individu afin de l’intégrer dans les VDP ( Volontaires pour la Défense de la Patrie ). Sa formation commune de base accélérée se poursuit et il ira au front.


1

Malgré les pertes dans les rangs de l’armée et des VDP, le Capitaine Traoré est formel: il continuera de se battre pour que le Burkina retrouve sa souveraineté territoriale. « Jamais nous n’abandonnerons notre patrie », a rappelé le Président de la Transition. Qui a par ailleurs salué la prise de conscience de la jeunesse et son engagement auprès des forces armées.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page