Cameroun

Cameroun : 20 personnes trouvent la mort à l’Est du pays… Les raisons!

Les populations de la commune de Midourou dans la région Est du Cameroun, se sont réveillées dans un climat de profonde tristesse, après le décès de 14 personnes survenues lundi 14 novembre, dans la soirée.

A la question de savoir ce qui a pu arracher la vie à tant de personnes, les enquêtes font état de ce que les différentes victimes ont consommé de l’alcool frelaté vulgairement appelé odontole. L’intoxication serait la cause du décès, des 14 camerounais.

Publicité

Ce que plusieurs observateurs n’arrivent pas à comprendre, c’est que les victimes avaient l’habitude d’en consommer chez leur fournisseur. Selon le délégué régional de la santé publique dans la région de l’Est, ”l’alcool frelaté avait une forte concentration en méthanol”. C’est ce qui aurait occasionné ”l’étouffement des consommateurs et provoqué leur décès”.

Mais pour d’autres observateurs, cet alcool frelaté n’avait pas été fabriqué comme d’habitude. Il y aurait eu certains ingrédients qui n’étaient pas compatibles avec les organismes humains. Pour d’autres, tel n’est pas le cas parce que ”c’est le fournisseur habituel qui a livré la fameuse boisson et il a l’habitude de faire attention aux conditions de fabrication de cet alcool”, souvent qualifié de très nocif pour l’organisme humain.

Selon non confrères de la radio equinox, le nombre de décès ne cesse d’augmenter. Le week-end dernier, 14 morts avaient été enregistrés. Au jour d’aujourd’hui, le nombre de morts a augmenté de 6 pour un total de 20 morts désormais. Ces différents décès doivent interpeller les gouvernants à mettre en place des lois interdisant la consommation de ce vin dangereux pour la santé, selon une dame, dont le frère a aussi perdu la vie .

Publicité 2

Aux dernières nouvelles, plusieurs autres personnes qui ont consommé cette boisson de fabrication artisanale ont été admis à l’hôpital de district d’Abonbang. Ils sont actuellement sous soins intensifs. A rappeler que, les victimes recensées étaient pour la plupart âgées de plus de 50 ans.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page