À la UneCameroun

Cameroun : à Kumba une femme stoppe net Atanga Nji en plein discours

C’est une scène qui suscite une kyrielle de commentaires sur les réseaux sociaux. Alors que Paul Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale soutenait que le pouvoir de Yaoundé vient de Dieu, à la grande surprise, il a été interrompu par une dame qui était totalement opposée à cette déclaration.

C’était au cours d’une réunion tenue ce 27 octobre 2020 et présidée par le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, quelques jours après la tuerie des sept enfants à l’école privée Mother Francisca International Bilingual Academy de Kumba que l’incident s’est produit.

Une dame appelée sœur Mary a interrompu le ministre lorsque ce dernier a déclaré que tout pouvoir vient de Dieu et c’est le cas du pouvoir de Yaoundé. Pour soutenir son argument, il cite pour exemple, le sénateur Chief Victor Mukete, élite de la région et Paul Biya, le président de la République du Cameroun. Paul Atanga Nji voulait par cette manière inviter les séparatistes à se ranger du côté du pouvoir de Yaoundé.

Publicité

Une affirmation qui a retenti dans les oreilles de sœur Mary comme une provocation. Celle-ci a rappelé au Ministre que seul Dieu est le tout- puissant, « une manière de dire à Atanga Nji qu’il est dans le blasphème et du dilatoire », soutient un témoin de la scène.

Sœur Mary a surtout dit à Atanga Nji, que les camerounais doivent avoir honte de ce qui se passe dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

« Personne ne peut combattre Dieu… Vous pouvez vous tenir au milieu de tout le monde, vous pouvez vous tenir au milieu de n’importe qui et dire n’importe quoi mais je veux vous faire savoir qu’il y a un Dieu au Ciel qui surveille tout le monde… », a-t-elle conclut.

Crédit photo: DR

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page